Christophe Bourguignon : "Rossi aurait pu gagner la course".

Se confiant à Speedweek, Christophe Bourguignon, le chef technique de l’équipe du team LCR, pense que Valentino Rossi aurait pu gagner la course s’il était resté en pneus Slick: « Je pense que si Rossi était resté en pneus Slick et, ainsi parti de la grille au lieu de la voie des stands, il aurait pu gagner la course. En tout cas, il serait monté sur le podium. »

Même si on ne refait pas des courses « avec des si », l’idée est intéressante et mérite d’être étudiée.
Pour cela, nous avons les temps de deux pilotes; Valentino Rossi, bien sûr, et Broc Parkes qui est également parti de la pit-lane, mais en Slick.
Evidement, il existe beaucoup d’approches différentes, aboutissant sans doute à des résultats quelque peu différents.
Nous vous en proposons une, sans aucune prétention.

Durant les quatre premiers tours, les pneus pluie apportent un avantage de 40 secondes à l’Italien (17 au premier tour, 16 au second, 6 au troisième et 1 au quatrième, moment qui aurait idéalement dû être celui du changement de moto), avantage qui se transforme en inconvénient lors des deux tours suivants, de l’ordre de 14 secondes (4 secondes perdues au 5ème tour, 10 au 6ème).
Puis c’est le pit-stop du docteur, qui lui fait perdre exactement 30 secondes.
Au total, Rossi a donc perdu 4 secondes sur Parkes lors de cette première partie de course.

Si l’on regarde les temps de deuxième partie de course, on constate que Rossi tourne en moyenne 2 secondes plus vite au tour que Parkes, ce qui, sur les 7 premiers tours, lui aurait apporté un avantage de 14 secondes.
Le déficit global des pneus pluie et du pit-stop peut donc être estimé à 18 secondes.

Valentino Rossi a terminé le Grand Prix à 25 secondes de Marc Marquez, avec au moins 18 secondes perdues pour être parti en pneus pluie. 
Temps auquel il faudrait rajouter celui perdu en partant de la pit-lane (environ 3 secondes) et celui perdu pendant les nombreux dépassements.

Donc, oui, « SI Valentino avait gardé ses pneus Slick », le podium était sans aucun doute à sa portée, et on aurait peut-être même pu avoir un très beau suspens pour la victoire, cette astuce ayant pu compenser un rythme en course plus rapide des deux Honda.

Mais avec des « Si »…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de