Smith, Bradl et Iannone désignés volontaires pour affronter les « chutes d’eau » du Sachsenring

Le virage N°11 du circuit du Sachsenring, surnommé « Waterfall » s’est taillé au fil des années la réputation d’un juge de paix en catégorie reine. Cette cassure à droite qui débouche sur une descente saisissante se négocie au-delà des 200 km/h pour les MotoGP est désormais un des hauts lieux du championnat. Mais ces dernières années, la multiplication des chutes à cet endroit a poussé les responsables de la sécurité des pilotes, Franco Uncini et Loris Capirossi à envisager une modification du tracé.

En mars, une solution avait été testée en « refermant » le virage N°10. En réduisant la vitesse de passage dans cette courbe, on abaisse logiquement celle du virage jugé dangereux. Cette modification n’entrera pas en vigueur ce week-end. Par manque de temps, ou d’organisation, les travaux n’ont pas été validés ni effectués.

En revanche, on connait désormais le nom des 3 pilotes, chacun représentant son constructeur, qui testeront jeudi la solution envisagée pour connaître leur avis. Il s’agit de Bradley Smith pour Yamaha, de Stefan Bradl pour Honda, et d’Andrea Iannone pour Ducati.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de