GP d’Allemagne, conférence de presse : les propos de Marc Marquez

Comme avant chaque épreuve, les principaux acteurs du championnat sont conviés à la conférence de presse. Nous vous proposons de retrouver leurs déclarations, à commencer par le champion du monde en titre, Marc Marquez.

Marc, vous devez vous sentir à la maison, vous avez remporté les 8 dernières épreuves, et vous vous êtes imposés ces 4 dernières années ici en Allemagne ?

Marc Marquez : « Ce n’est pas l’un de mes circuits préférés, et pour autant je m’y suis toujours senti bien et j’y ai fait de très belles courses. L’an passé, la course a été étrange en l’absence de Dani et de Jorge. Cette année, ce sera plus intéressant car ici il faut toujours bien mettre les pneus en température, et la pluie sera comme toujours le point clé durant tout le week-end. Je pense que la moto est plus performante pour ce tracé que l’an passé, tout particulièrement dans les deux premiers secteurs qui sont très étriqués. On va essayer de se battre pour les meilleurs temps dès vendredi matin ».

C’est un circuit qui est très différent de tous les autres, surtout sur la première partie ?

Marc Marquez : « Oui, la première partie est très particulière, cela ressemble davantage à un ircuit de karting, c’est très serré, et à bord d’une machine de MotoGP, ça l’est encore plus ! Il est donc très important de trouver des réglages très souples sur l’électronique, sur les suspensions car la machine doit tourner énormément. Il n’y  qu’un seul gros freinage. On va essayer de bien gérer tous les paramètres et faire une bonne course même s’il pleut ».

A quel point est-ce important de connaître le nom de son coéquipier pour les 2 prochaines saisons, il semble d’ailleurs que vos relations soient de plus en plus bonnes, ça aussi c’est important ?

Marc Marquez : « J’ai déjà dit lors des épreuves précédents que nous faisions une excellente équipe avec Dani. Au HRC, il y a toujours eu 2 bons pilotes et Dani est un pilote très rapide, très sensible sur la moto et très fin quant aux nouveaux éléments qui arrivent sur la moto. Je pense que c’est très important pour tout le monde ».

Qu’allez-vous faire durant l’été ?

Marc Marquez : « Tout d’abord, cet été, nous avons une séance d’essais à Brno et ensuite nous allons peut-être nous autoriser une semaine de vacances pour déconnecter un peu de la course, penser à autre chose. Et ensuite nous nous remettrons à travailler pour Indianapolis ».

Marc, vous allez être invité d’honneur lors du « AMA mile » à Indianapolis et j’ai entendu dire que Honda allait expédier un bicylindre de dirt-track là-bas… Allez-vous simplement vous assoir dessus ou le piloter pour de bon ?

Marc Marquez : « Non, je ne vais pas piloter mais je vais effectivement aller à Indianapolis. Je suis vraiment amateur de dirt-track, j’en fais beaucoup. C’est toujours agréable à regarder et je suis très content d’y aller ».

Il y a 2 ou 3 zones de dépassements sur ce circuit. Comment faire pour établir une stratégie de fin de course ?

Marc Marquez : « Chaque circuit est différent et chaque duel de fin de course est différent. Parfois vous êtes capable de suivre un pilote mais c’est très difficile de le dépasser car vous êtes déjà à la limite. Et parfois, vous suivez un autre pilote et vous savez que vous avez encore une petite marge pour le dernier tour. Vous essayez alors d’utiliser ce bonus dans le dernier tour et sur les freinages. Mais c’est difficile de savoir où en sont les autres pilotes, quels sont les réglages des motos. Sur certains circuits, vous arrivez à freiner très tard et sur d’autres vous changez vos réglages et votre point fort devient les sorties de virage. A chaque fois, c’est une nouvelle histoire et vous trouver la meilleur façon de dépasser votre adversaire ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

 

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de