GP d’Allemagne, conférence de presse : les propos de d’Aleix Espargaro

Comme avant chaque épreuve, les principaux acteurs du championnat sont conviés à la conférence de presse. Nous vous proposons de retrouver leurs déclarations. Parmi elles, celles d’Aleix Espargaro.

Aleix, il se dit que le circuit du Sachsenring devrait convenir aux machines de la catégorie Open. C’est un point de vue que vous partagez ?

Aleix Espargaro : « Oui, je pense que cela peut être un circuit favorable pour nous car nous étions déjà compétitifs l’an passé avec la CRT. J’étais parti de la 5ème place sur la grille et je m’étais bien bagarré avec Dovizioso. Il n’y a pas de longues lignes droits alors nous devrions faire un beau week-end ».

Vous êtes sur une bonne dynamique, 6ème du championnat, poleman à Assen, ce sont de très bons résultats pour vous et pour l’équipe Forward ?

Aleix Espargaro : « Oui, nous sommes très contents. Ce n’est pas facile de rester au contact des machines d’usine avec une moto ‘Open’ mais l’équipe travaille, dur, moi aussi, et les résultats que nous obtenons sont très bons. Je suis actuellement 6ème du championnat, devant des machines d’usine. Je vais essayer d’attaquer encore plus mais il est aussi très important de ne pas commettre d’erreur et de finir toutes les courses, même si cela ne sera pas simple de conserver cette 6ème place »

Qu’allez-vous faire cet été ?

Aleix Espargaro : « Nous n’avons pas d’essais à mener donc les vacances vont commencer dès la semaine prochaine ! Ça va faire du bien d’avoir un peu de vacances, comme ça on va pouvoir un peu de cross. J’aime le tout-terrain donc on va passer beaucoup de temps à en faire ».

Compte-tenu de la particularité de ce circuit, quelles ambitions avez-vous avec votre machine ?

Aleix Espargaro : «Pour moi, c’est l’un des circuits les plus favorables car nous avons la possibilité d’utiliser un pneu arrière plus tendre. La plus grosse différence que j’ai notée avec ce pneu tendre s’exprime dans les longues courbes, et ici, il y a de très longues courbes, donc cela peut nous donner un avantage. L’autre point, c’est que la ligne droite n’est pas très longue. L’an passé, avec l’Aprilia, nous avions été très compétitifs et notamment en début de course. Je pense qu’on peut faire encore mieux. Dans le même temps, malgré la longue ligne droite de Barcelone, nous avons été compétitifs, et à Assen également. Nous devons continuer à travailler pour rester sur la lancée de ces 2 dernières courses ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de