Sachsenring, MotoGP, course : Autre circuit, même tarif…et de 9 pour Marquez !

Alors que la pluie tant annoncée décidait d’épargner les courses des catégories inférieures, elle débarquait sans vergogne à quelques minutes du départ de la catégorie reine.

Du coup, les pilotes faisaient tous le choix des pneus pluie pour se mettre en place sur la grille.

Toutefois, les nuages s’éloignaient rapidement de la cuvette allemande du Sachsenring et précipitaient le retour au box de la plupart des principaux pilotes qui, par la même occasion, s’élançaient tous de la pitlane.

Tous sauf Stefan Bradl qui, esseulé sur la grille avec quelques Open derrière lui, réussissait le hole shot (encore bien nous direz-vous, alors que la majorité de la grille s’élançait depuis la pit-lane), et menait la course durant 6 tours.

Derrière, Marquez, remonté comme un coucou, alignait tour rapide sur tour rapide et remontait tous ses adversaires les uns après les autres pour reprendre la tête à 24 tours de l’arrivée et ne plus la lâcher jusqu’au passage du drapeau à damier.

Seul Dani Pedrosa pouvait suivre le rythme avant de devoir, lui aussi, baisser pavillon pour se contenter de la seconde position.

Chez Yamaha, c’est Jorge Lorenzo qui a pris l’avantage sur Rossi mais à plus de 10 secondes de Marquez.

Quant à Rossi, il perdait son duel face à son équipier et devait se contenter de la quatrième position à près de 9 secondes du podium.

Andrea Iannone a réussi sa course et montre une fois de plus qu’il a bel et bien le niveau de la catégorie reine et d’un guidon dans l’équipe d’usine Ducati. Il termine cinquième et devance Aleix et Pol Espargaro, Andrea Dovizioso, Alvaro Bautista et Cal Crutchlow qui, après avoir passé Dovizioso, a perdu gros dans le dernier tour.

Scott Redding termine premier pilote Honda Open et il ne lui aura pas manqué grand-chose pour qu’il devance Alvaro Bautista, son équipier, et sa RCV.

La neuvième étape du Championnat du Monde n’aura donc pas été le théâtre de beaucoup de changements puisque Marquez s’impose pour la neuvième fois au terme d’un neuvième Grand Prix qui n’aura probablement pas réussi à sortir tout le monde de la torpeur du dimanche après-midi.

Stay tuned !       

Rejoignez-nous sur Facebook

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de