Rookies Cup, Sachsenring : Deux courses à rebondissements

De nombreux dépassements, des retournements de situation et des chutes… Comme à l’accoutumé la Rookies Cup a réservé son lot de surprises.

Les qualifications annulées à cause d’un orage, c’est le cumul des séances d’essais libres qui a été pris en compte pour constituer la grille de départ. Ainsi, l’austalien Olly Simpson décrochait la pole position devant Manuel Pagliani et Stefano Manzi. Simon Danilo partira ainsi 14ème alors que Enzo Boulom sera 17ème et Lyvann Luchel 21ème.

Manche 1

Les premiers mètres de la course du samedi annonçaient la couleur : 3 chutes en 3 virages avec notamment l’accrochage impressionnant entre le leader du championnat, Jorge Martin, et Jaume Masia qui ira percuter le mur des stands. Notons également la chute du poleman, Olly Simpson.

Devant, un groupe de cinq pilotes est à la poursuite de Manuel Pagliani qui domine largement ses adversaires avec presque dix secondes d’avance à six tours de la fin. La course semble gagnée pour l’Italien pendant que derrière lui, Toprak Razgatlioglu et Bradley Ray recolle au groupe de poursuivants.

Malheureusement pour le leader de la course, un retardataire sera l’unique obstacle qui lui ruinera la course et l’enverra au tapis. Les poursuivants se disputent donc maintenant la première place et non plus les places sur le podium. Pendant cinq tours, les places s’échangent de nombreuses fois et se sera finalement Toprak Razgatlioglu qui s’imposera devant Joan Mir et Stefano Manzi. Simon Danilo réalise son meilleur résultat et termine dixième alors que Enzo Boulom est treizième et Lyvann Luchel quinzième. Jorge Martin termine quant à lui en douzième position et comptera sur la seconde manche pour sauver son week-end.  

Manche 2

Blessé au pied, l’espagnol va souffrir mais profiter d’un scénario de course improbable.
Pour le poleman, Olly Simpson, les courses se suivent et se ressemblent, une fois encore il se retrouve dans le bac à graviers après avoir passé le premier tour en tête.
Un premier groupe de dix pilotes se dessine mais les chutes de Binder et Mihara associé au rythme qui s’intensifie va le diviser en deux. Ainsi, Martin, Gutierrez, Ray, Pagliani et Manzi vont se battre pour la première place. Alors que Jorge Martin commence à ralentir en soulageant son pied blessé dans la ligne droite, Bradley Ray va doubler les trois pilotes de tête en touchant légèrement l’un deux et les éliminer de la course. Jorge Martin profite alors de la situation pour ramarrer l’anglais et se battre jusqu’à la fin dans la douleur… et remporter la dernière manche allemande. Le turc, vainqueur la veille, complète le podium. Simon Danilo est de nouveau le premier français en neuvième position alors qu’Enzo Boulom, mis à terre par un concurrent mais finalement reparti, et Lyvann Luchel, terminent aux deux dernières positions, quatorzième et quinzième. 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de