Hervé Poncharal : "ne pas continuer avec Colin Edwards était une décision difficile"



Colin Edwards s’en est allé chez Forward pour relever un dernier défi. Et il est de taille puisque, si la CRT est certainement l’avenir du MotoGP, il va partir de zéro et quand on connaît la compétitivité des MotoGP, les débuts risquent de ne pas être très enthousiasmants.

Avant de s’être lié à Forward, on sait que Colin Edwards a demandé à Tech3 pour poursuivre une saison de plus au sein de la structure française. La suite on la connaît, c’est Dovizioso qui est arrivé et l’Américain qui s’en est allé.

Ce ne fût pas une décision facile pour Hervé Poncharal après toutes ces années passées avec le sympathique Colin.

Hervé Poncharal : « C’était une décision très difficile de ne pas offrir à Colin un nouveau contrat. A Misano, en 2010, Colin a demandé pour rester un an de plus et tout le monde chez Yamaha était d’accord. Une fois la saison 2011 a commencé nous avons tous pensé que ce serait sa dernière, ensuite, pendant la saison, encouragé par ses bons résultats, il a souhaité rester un an de plus. Il me l’a dit, nous y avons pensé et nous en avons parlé. Pour moi ce n’était pas impossible qu’il reste avec nous. Mais mon équipe officie plus comme une équipe chargée de former la relève pour Yamaha, et le scénario parfait est plutôt celui de Ben Spies, où un jeune pilote peut montrer son potentiel avant de passer dans l’équipe officielle.

Colin savait que ce ne serait pas facile de rester et je pense que c’est un gars qui aime les défis et qui aime la course et le projet de CRT, avec Forward Racing, est une nouvelle aventure. Pour lui ce défi est très excitant car il sait que c’est l’avenir du MotoGP. Mais c’est triste pour Tech 3. Nous savions qu’un jour notre histoire devrait se terminer mais c’est certain qu’il  a été le meilleur pilote que nous ayons jamais eu en MotoGP. Non seulement en termes de résultats, mais il a également amené une ambiance incroyable dans le garage. Toute l’équipe l’aime et il a été fantastique avec nous. Tourner la page de notre histoire commune est difficile, mais je suis heureux qu’il soit toujours dans le paddock« .

Souhaitons bonne chance à Edwards pour 2012 et en attendant de voir comment il se comportera au guidon de sa Suter BMW…stay tuned!

Photo : Stéphane Meyers

Source : MCN

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
MichaelInark
1 année il y a

online indian pharmacies: ordering medicine from india trusted india online pharmacies

MichaelInark
1 année il y a

ordering medicine from india: india pharmacies shipping to usa indian online pharmacies review