Marc VDS en MotoGP, c’est décidé !

Michaël Bartholemy avait tout fait pour s’octroyer une trêve estivale reposante et parfaitement sereine. Malheureusement, ces dernières semaines, les affaires se sont compliquées. Tout d’abord avec Jack Miller. Clairement, il serait désormais très surprenant de voir l’Australien poser ses valises en Belgique. Ensuite, il y a le remplacement de Livio Loi, remercié faute de résultats probants.

Nous avons donc contacté le team-manager de l’équipe Belge en plein congés, pour faire le point sur ces dossiers. Et pour nous remercier de l’avoir dérangé, il nous a également annoncé le programme de son équipe à moyen terme, nous confirmant que les couleurs de Marc VDS seraient bien engagées en MotoGP en 2016…

GP-Inside : Michael, maintenant que le contrat d’Esteve Rabat a été reconduit, sais-tu qui sera à ses côtés dans le garage de l’équipe Marc VDS ?

Michael Bartholemy : « Pour le moment, en ce qui nous concerne, Mika Kallio est sur la liste car il a vraiment fait du bon travail. Mais les personnes qui gèrent sa carrière travaillent davantage en direction du MotoGP en ce moment et il semblerait qu’il soit en passe de signer un contrat à long terme avec une usine. Ensuite, il y a cette histoire avec Jack Miller et j’avoue que désormais, je ne compte plus sur le fait qu’il vienne rouler chez nous. Par conséquent, on s’intéresse maintenant aux jeunes de la Moto3, des garçons comme Rins, Fenati ou Marquez. Sans oublier des pilotes de la MotoGP sont venus se renseigner auprès de nous…»

GP-Inside : On peut savoir de qui il s’agit ?

Michael Bartholemy : « En fait ce sont ceux qui n’ont pas de certitude concernant leur avenir en MotoGP, Stefan Bradl et Bradley Smith. Je crois que ces garçons voudraient des motos d’usine mais qu’ils préfèrent rouler dans un bon team en Moto2 plutôt que de se retrouver dans des structures moins efficaces en MotoGP… En tout cas c’est ce que j’ai cru comprendre»

GP-Inside : Est-ce qu’il serait possible que l’équipe Marc VDS engage 3 machines en Moto2 l’année prochaine ?

Michael Bartholemy : « J’aimerais bien avoir 3 motos mais pour ça il faut trouver de l’aide par l’intermédiaire d’un sponsor. On travaille sur ce point en ce moment parce que je pense sincèrement que la structure Marc VDS est parfaite pour exploiter 3 machines. Quelque part, si tu regardes bien, on a déjà 3 motos puisque nous faisons aussi rouler une Moto3. Ensuite, en 2016, c’est décidé, nous irons en MotoGP. Sur le papier, en 2015 nous voulons faire une année avec 3 Moto2 et l’année suivante, nous voudrions conserver 2 Moto2 et engager une MotoGP avec un pilote comme Tito Rabat qui pourrait nous aider à franchir le cap ».

GP-Inside : Cela signifie par ailleurs que vous arrêteriez le Moto3 à la fin de cette saison ?

Michael Bartholemy : « Je ne peux pas dire que ce soit décidé à 100%, mais lors des dernières discussions que j’ai eues avec Marc Van Der Straten, le propriétaire de l’équipe, la priorité est donnée à l’engagement d’une 3ème machine en Moto2 plutôt qu’une en Moto3 ».

GP-Inside : A propos de Moto3, connais-tu le nom du remplaçant de Livio Loï ?

Michael Bartholemy : « Je le connais, mais à vrai dire, je préfère ne pas le divulguer tout de suite. Avec le pilote en question, tout est déjà réglé, mais comme il s’agît d’un remplacement, il faut d’abord soumettre ce choix à une sorte de comité de sélection à la Dorna et à l’Irta. Cela n’a pas encore été fait, mais je préviendrai GP-Inside dès que j’aurais le feu vert officiel ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

 

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de