CIV : le "VR46" Nicolo Bulega remporte la première course sous les yeux de Valentino Rossi, mais la Mahindra 2015 de Stefano Manzi domine très largement la seconde.

Ce weekend se sont déroulées deux manches du championnat d’Italie à Misano. Habituellement monopolisées par des pilotes italiens, la trêve estivale du championnat d’Espagne a permis de suivre les participations inhabituelles de quelques pilotes, à commencer par celles du local Nicolo Bulega, sous les couleurs du VR46 Riders Academy de Valentino Rossi (opéré par Laglisse), de Gabriel Rodrigo (team BOE41 d’Aleix Espargaro), et de Stefano Manzi sur sa Mahindra officielle (pole position), qui courent habituellement en CEV.

Ils y ont retrouvé, entre autres, Marco Bezzecchi (Honda), Manuel Pagliani (Honda) ou Lorenzo Dalla Porta sur sa « Peugeot » FTR-Oral.

La première course, samedi, a été très perturbée par une forte pluie tombée à quelques secondes du départ, alors que tout le monde était en pneus Slick, et, finalement, après une course sur des oeufs, c’est Nicolo Bulega, portant le célèbre #46 sur sa KTM, qui a ravi son patron, Valentino Rossi, présent sur le circuit pour le soutenir. Gabriel Rodrigo (KTM) ne s’est pas déplacé pour rien puisqu’il finit 3ème.
A noter la belle performance, dans ces conditions très piégeuses qui nivellent la différence de matériel, de notre seul représentant, Enzo Boulom, qui termine à la 10ème place.
On remarquera l’absence quelque peu surprenante des deux autres pensionnaires du VR46 Riders Academy en CEV, Andrea Migno et Luca Marini. 

Dimanche, le soleil était de retour et, dans ces conditions plus normales, Stefano Manzi n’a laissé aucune chance à ses adversaires. Sa Mahindra, annoncée comme le modèle 2015, a rapidement creusé l’écart sur les KTM et autres Honda, et il a fallu se tourner vers la lutte pour la seconde position pour observer une bataille acharnée entre Wayne Ryan, Gabriel Rodrigo et Nicolo Bulega. Ce dernier en est sorti vainqueur dans le dernier tour, devant Rodrigo, à nouveau sur le podium.

Enzo Boulom termine cette fois 20ème, une place plus conforme à sa Honda NSF250R stock.

En toute logique, Stefano Manzi et Nicolo Bulega mériteraient de participer en tant que Wild Card au Grand Prix à Misano, en septembre prochain, mais ils n’en ont pas encore l’âge (merci à Victoria Cresson pour les précisions).

Quartararo, Navarro, Bulega, Manzi, Rodrigo; voici sans doute des noms de pilotes MotoGP de demain… et ils viennent tous du CEV.

Course 1

Course 2 (à venir)

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de