Deux cœurs à prendre chez Forward…

Vous y avez cru n’est-ce pas ? Certains d’entre vous étaient même probablement déjà prêts à voir en GP-Inside une pâle copie de ‘Gala‘ ou de ‘Voici‘… mais que les plus irréductibles se rassurent, il ne s’agit pas d’une rubrique concernant le carnet rose du MotoGP mais plutôt d’un aperçu du coin des bonnes ou moins bonnes affaires.

En effet, alors que la saison des transferts se terminera plus que probablement sur un statu quo pour Honda et Yamaha factory où Lorenzo devrait incessamment annoncer la signature d’un nouveau bail d’une saison (lire ici), le marché continue à s’agiter autour des selles un peu, voire nettement moins séduisantes.

C’est ainsi que si chez LCR, le HRC devrait placer Jack Miller sur la selle d’une RC213V, même si certains s’acharnent à évoquer la possible arrivée de Cal Crutchlow à qui il reste deux jours pour lever l’option qui le lie à Ducati pour 2015, Lucio Cecchinello pourrait également aligner une Open.

Chez Gresini, Alvaro Bautista ne devrait pas se maintenir sur la RC213V qui, en toute logique, devrait revenir à l’Anglais Scott Redding (avec Nissin et Showa?), libérant ainsi une Open que Honda pourrait décider de confier à Jonathan Rea.

On parle de l’arrivée d’Aprilia en 2015 et d’après les rumeurs du paddock, ils seraient à quatre pour deux places avec Laverty (lire ici), Melandri (lire ici), Bautista (lire ici) et Kallio (lire ici).

Le cas Suzuki serait désormais réglé avec la signature annoncée d’Aleix Espargaro et de Maverick Viñales.

Chez Avintia, les guidons ont également reçu une petite plus value puisque Raul Romero, le patron de la structure espagnole, devrait s’engager avec Ducati (lire ici) et recevoir deux italiennes Open (précisons que nous parlons toujours de moto) en 2015. Pour qui? Probablement Barbera sur une des deux. Quant à la seconde, les rumeurs annoncent que Laverty, qui est décidément de toutes les négociations, serait sur la liste des prétendants.

Restent alors deux motos dont on parle peu mais qui pourtant, cette saison, sont les plus compétitives sur le marché des Open, les M1 de chez Forward.

Avec la signature d’Aleix Espargaro chez Suzuki et la retraite de Colin Edwards (dont on annonce le remplacement par De Angelis dès Brno) les deux belles oranges devraient attirer les convoitises mais pourtant, rien, ou presque, ne filtre si ce n’est que Stefan Bradl serait en bonne position pour récupérer une des deux.

Dominique Aegerter, qui vient de célébrer sa première victoire en Grand Prix est lui aussi cité du côté de l’écurie de Giovanni Cuzari mais en ce qui le concerne, la tendance reste tout de même à la prolongation de son contrat en Moto2 (lire ici).

Alors qui ira chez qui? Nous aurons probablement plus de réponses d’ici quelques jours lorsque le paddock posera ses valises sur le Brickyard d’Indianapolis.

D’ici là…stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Photo : Lionel Nolette

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de