Schwantz : « Suzuki devrait aligner sa moto dès Motegi »

Le week-end dernier, Kevin Schwantz était au Japon pour participer, sur une Suzuki, à l’épreuve mythique des 8h de Suzuka.

A l’heure où Hamamatsu s’apprête à effectuer, comme en 87, son retour à la compétition, nos confrères de crashnet ne pouvaient manquer l’occasion d’interroger l’Américain, indissociable de l’histoire et de l’image de la marque en Grand Prix et qui, rappelons-le, avait pu tester le nouveau prototype lors de tests effectués sur le circuit d’Austin.

Et s’il a répété avoir été agréablement surpris par la XRH1, il a également rappelé qu’on ne connaîtrait son vrai niveau que lorsqu’elle se mesurerait, en course, à ses concurrentes, raison pour laquelle il a conseillé à Suzuki d’anticiper au maximum son retour à la compétition.    

« Quand je suis venu ici au Japon un petit peu plus tôt dans le mois, j’ai dit aux gens de Suzuki qu’ils devaient aligner la moto en course avant Valence. Ils ne sont peut-être pas prêts, mais ils ne le seront pas davantage en attendant, ils doivent se jeter à l’eau. Ils doivent voir ce retour comme un plan à 5 ans, trouver des pilotes affamés et construire lentement.

Quand Suzuki a pris une pause entre 1984-1986 pour revenir en 87, j’ai roulé avec la moto qui n’était pas la meilleure machine du plateau et pendant deux ans, nous n’avons pas pu gagner de courses. Nous avons travaillé dur et nous avons pu rattraper les autres constructeurs. Ceci dit, à l’heure actuelle, avec toute l’électronique, je ne sais pas si c’est aussi facile de rattraper les motos les plus rapides.

Mais vous comprenez beaucoup plus vite où vous vous situez et où vous devez arriver en disputant des courses plutôt qu’en n’effectuant que des tests. A leur place, j’alignerais la moto à Motegi pour le Grand Prix du Japon ainsi ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de