Mika Kallio compare Kalex et Suter : avantage Allemagne !



Si c’est une Moriwaki qui avait été la première machine à remporter le Championnat du Monde Moto2, c’est désormais Kalex et Suter (mais surtout Kalex) qui se partagent la presque totalité de la grille de la catégorie intermédiaire.

Est-ce à dire que ce sont les meilleures motos du plateau? Peut-être ou peut-être pas car comme on l’a vu cette saison, les SpeedUp et même les Mistral ont montré de belles choses.

Ceci dit, comme le rappelait Hervé Poncharal il y a quelques jours (lire ici), l’avantage que procure à ces marques une présence massive sur la grille est qu’aujourd’hui, elles ont acquis une telle réputation que lorsqu’un jeune du top 5 en Moto3 débarque en Moto2, il ne veut le faire que sur une Kalex ou une Suter et donc, inévitablement, c’est sur ces machines qu’on retrouve les meilleurs pilotes.

Si ces marques sont donc désormais devenues la référence, la Kalex semble malgré tout dominer une Suter visiblement plus compliquée à mettre au point que sa concurrente germanique.

A ce sujet, on retiendra les situations compliquées que vivent des pilotes comme Terol, Torres, Zarco, Siméon ou encore Lüthi.

Mika Kallio, qui a connu les deux machines chez VDS, est revenu sur les différences entre elles pour crashnet.       

« Je ne sais pas si la Suter actuelle est encore semblable à celle que nous utilisions à l’époque mais quand je suis monté sur la Kalex, je l’ai trouvée plus adaptée à mon style, vous pouvez mieux utiliser la vitesse d’angle en raison du plus grand sentiment de confiance que vous offre le châssis, le train avant et les pneus.

Personnellement, j’ai toujours besoin d’un gros feeling sur l’avant et la Kalex semble en procurer plus que la Suter. Vous pouvez freiner plus tard et entrer plus rapidement dans le virage. A la minute où nous sommes passés sur les Kalex, mes résultats se sont améliorés.

On pourrait dire que la Kalex est un peu plus équilibrée. Vous sentez que sous tous ses aspects, elle est à un bon niveau et tout est équilibré, rien sur cette moto n’est réellement exceptionnel, mais en même temps, rien ne manque. La Suter se démarquait sur certains points mais d’autres devaient être travaillé, c’était peut-être un package moins complet.

La bonne chose à propos de l’équilibre Kalex, c’est qu’elle est plus facile à mettre au point et plus de réglages peuvent être reportés sur d’autres pistes, même très différents. La Suter semblait être beaucoup plus affectée par la piste »​.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de