Mercato : Michael Van der Mark chez NGM Forward en 2015? Le pilote néerlandais botte dans les tulipes.



Après la signature de Stefan Bradl avec le NGM Forward Racing, la question que tout le monde se pose est de savoir qui pilotera la seconde Yamaha Open du team Italo-suisse en 2015.

En pole position semble se situer Alvaro Bautista, dont il semble maintenant plus que probable qu’il perdra sa Honda officielle au profit de Scott Redding chez Gresini.
Alex de Angelis, qui assurera probablement les remplacements de Colin Edwards cette fin de saison, pourrait également être une possibilité, tout comme Danilo Petrucci.
Mais Speedweek a annoncé récemment que Michael van der Mark est également sur la liste des prétendants sérieux.

Le pilote néerlandais, double vainqueur aux 8 heures de Suzuka, est actuellement en tête du championnat du monde Supersport et pourrait être couronné dès la prochaine manche à Jerez. Il est acquis qu’il ne sera plus en Supersport l’année prochaine et, avant l’hypothèse de son arrivée chez NGM Forward, sa voie semblait toute tracée pour piloter en Superbike, toujours avec le team néerlandais Ten Kate.

Interrogé par la presse locale, Michael van der Mark reste évasif…

Michael van der Mark: « C’est en effet une période vraiment spéciale. La course au titre en World Supersport, Suzuka, et maintenant ceci. Mais qu’est-ce que je dois dire? Je n’ai jamais rien signé, alors que des sites et des magazines moto veulent parfois le faire croire. La seule chose qui est certaine aujourd’hui, c’est que je ne serai plus en championnat du monde Supersport en 2015, mais ce n’est pas vraiment une nouveauté, car je l’ai déjà fait savoir. Je comprends très bien que tout le monde soit préoccupé par 2015, mais je me concentre d’abord sur cette saison. La situation dans laquelle je suis maintenant est tellement unique. Il est assez étrange de voir votre nom éclater partout. Je ne me laisse pas tourner la tête et regarde, pour le moment, Jerez. Cela peut être un week-end spécial. « 

Le genre de réponse qui laisse penser que c’est effectivement tout à fait possible, d’autant que le pilote néerlandais est particulièrement apprécié par un de ses compatriotes, un certain Wilco Zeelenberg, team manager de l’équipe officielle Yamaha

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de