Indianapolis, conférence de presse : Marc Marquez



Champion du monde en titre, vainqueur des 9 premières épreuves de la saison, Marc Marquez n’avait pas vraiment besoin de plus de statistiques favorables… Pourtant, en arrivant à Indianapolis pour la 10ème course de l’année, le pilote Honda revient sur un circuit où il est invaincu depuis 3 ans. Voici ses propos lors de la conférence précédant le GP d’Indianapolis.

 

Marc, vous avez eu le temps de vous reposer un peu durant la trêve ?

Marc Marquez : « Oui, j’ai pu me reposer un peu. J’ai pris plus ou moins une semaine de vacances et j’ai continué à travailler pour pouvoir faire de bonnes performances ici. Ça va être sympa de piloter de nouveau un machine de MotoGP, 2 semaines après mes derniers roulages à Brno. On a découvrir le nouveau tracé, avec ses nouveaux virages et surtout ce nouveau revêtement, ce qui sera très important ».

Comme vous le disiez, vous êtes allés faire des essais à Brno durant la trêve. Vous avez notamment roulé avec la machine 2015, quel est votre sentiment à ce sujet ?
Marc Marquez :
« Ça s’est très bien passé. A Brno, on a essayé la dernière évolution de notre nouvelle moto, ce qui nous a encore donné de nouvelles idées. C’est difficile de faire de meilleurs chronos que ceux effectués avec la moto 2014 mais j’ai quand même réussi à être un tout petit peu plus régulier. On doit tout de même encore travailler sur cette machine car il y a encore des secteurs où elle est en retrait par rapport à la 2014 ».

A chacune de vos victoires, on vous a comparé à Mick Doohan, à Rossi ou à Agostini. Est-ce cela vous ajoute de la pression ou cela devient-il plus simple au bout d’un moment ?
Marc Marquez :
« On ne ressent pas davantage de pression mais on ressent parfois que le jour où je ne gagnerai pas, ce sera un désastre… Alors que ce n’est pas le cas. Je l’ai déjà dit, ce sera peut-être ici ou lors d’une prochaine course, mais un de ces dimanche, peut-être que Jorge, Valentino, Dani ou un autre me battra. J’ai beaucoup de respect pour eux, ce sont de très grands pilotes et on ne peut pas l’oublier. Ils ont fait énormément de courses sur ses motos et j’essaye toujours d’apprendre d’eux même si évidemment, la première partie de saison a été parfaite me concernant. Le plus important, c’est de gagner le championnat, pas de gagner le plus de courses possible ».

 

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de