Indianapolis, conférence de presse : Jorge Lorenzo



5ème du championnat, Jorge Lorenzo aborde le GP d’Indianapolis dans la foulée de l’annonce de sa prolongation de contrat pour 2 ans avec Yamaha. Après une première moitié de saison troublée par des difficultés physiques et mentales, le Majorquin, vainqueur sur le ‘Brickyard’ en 2009, s’est montré déterminé à mieux négocier la 2ème partie du championnat. Voici ses propos lors de la conférence de presse…

Jorge, vous avez une grande nouvelle à nous annoncer : vous avez prolongé votre contrat avec Yamaha ?

Jorge Lorenzo : « Je suis très heureux d’avoir signé ce nouveau contrat avec Yamaha. J’ai toujours dit que ma première option était de rester avec Yamaha et mon rêve est de conclure ma carrière avec eux, sans jamais changer d’équipe. A la fin de ce contrat, j’aurai passé 9 saisons chez Yamaha, ce qui me rend heureux et fier ».

La 2ème moitié de saison va être importante pour vous… Vous revenez plus fort mentalement et physiquement aussi ?

Jorge Lorenzo : « Oui, j’ai eu beaucoup de soucis mais je pense que ces difficultés pourraient m’avoir rendu encore plus fort. J’ai appris sur moi-même, j’ai appris des erreurs que j’ai commises et des choses que je n’ai pas bien faites. Maintenant, je suis parfaitement prêt physiquement, j’ai fait beaucoup de VTT, j’ai perdu du poids et je suis très motivé pour faire une bonne 2ème moitié de saison ».

L’an passé vous aviez fait une remarquable 2ème partie de saison, battant Marc à plusieurs reprises…

Jorge Lorenzo : « Oui, à Indianapolis, j’ai commencé à très bien piloter, à être très rapide et à faire de bonnes courses. Mais le problème, c’était ma clavicule. J’avais roulé à Laguna Seca tout juste une semaine après la 2ème intervention chirurgicale. En arrivant ici, j’avais encore quelques soucis mais j’avais fait une bonne course, et j’espère que cette saison, ce sera la même chose ».

Que pensez-vous de la domination de Marc ? Est-elle positive ou négative pour le championnat ?

Jorge Lorenzo : « J’ai pu rouler contre Casey Stoner, Dani Pedrosa, Valentino Rossi et je crois que Marc et sa machine forment un ensemble encore plus difficile à battre. C’est une motivation très spéciale pour moi d’arriver à le battre ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de