Indianapolis, MotoGP, qualifications : Marc Marquez remorque Andrea Dovizioso.



Séances après séances, au fur et à mesure que la gomme se dépose sur le revêtement et que les pilotes apprennent le nouveau tracé, les chronos sont descendus de façon spectaculaire et l’on peut encore s’attendre à une bonne amélioration cet après-midi, même si cette FP4 ne sert qu’à peaufiner les réglages des motos et faire des simulations de course.

On y note pêle-mêle, Marc Marquez en pneu Hard arrière qui améliore son meilleur temps, petits disques et protection thermique en carbone, Dani Pedrosa en Hard avant et arrière, les Yamaha avec des gros disques de freins et sans écopes de freins, Bradley Smith et Jorge Lorenzo en Hard arrière, Valentino Rossi en Medium,  Aleix Espargaro utilisant son pneu Soft mais avec des écopes de freins ou Andrea Dovizioso sans pneu soft; bref, un peu toutes les configurations possibles et inimaginables!

En fin de séance, Marc Marquez réalise le meilleur temps absolu en 1.32.391… toujours avec son pneu hard arrière!
Pol Espargaro et Valentino Rossi complètent le podium, mais à une demi-seconde du pilote Honda.

QP1: à l’issue des trois premières séances, Alvaro Bautista, victime d’un très gros highside ce matin, et Cal Crutchlow sont les deux pilotes « Factory » qui devront passer par le repêchage pour accéder à la QP2. Avant cette première qualification, Yonny Hernandez, particulièrement en verve ce week-end, voire Scott Redding, semblent peut-être en mesure de les en empêcher.

Au final, c’est Scott Redding, sur sa Honda Open du team Gresini, qui crée une grosse surprise en réalisant le meilleur temps, 1.32.829, soit un meilleur temps que Marc Marquez ce matin!
Cal Crutchlow est le second pilote à participer à la QP2.
A noter la belle prestation de Leon Camier, sixième de la séance pour sa première participation en Grand Prix.

QP2: si les pilotes officiels Honda ont essayé les pneus Hard en FP4, c’est bien en Medium qu’ils s’élancent pour la qualification, rejoignant ainsi les Yamaha Movistar.

Immédiatement, Marc Marquez tire tout droit en bout de ligne droite alors qu’Aleix Espargaro abat un 1.32.423 rapidement mis à mal par Jorge Lorenzo en 1.32.177.
Tout va très vite et, six minutes après le début de séance, Marc Marquez pulvérise le record absolu en 1.31.718.
Valentino Rossi n’est que 9ème à la fin du premier run, tandis que Scott Redding, dixième devance Dovizioso et Crutchlow.  

Pour le dernier run, tout le monde repart avec les pneus les plus tendres autorisés et Pol Espargaro se porte provisoirement en première ligne.
Andrea Dovizioso, pneu Soft arrière, prend astucieusement la roue de Marc Marquez au moment où ce dernier descend encore son chrono; bilan, Marquez premier, Dovizioso second, à 2 dixièmes.
La séance se termine malheureusement sur une lourde chute de Bradley Smith dans le virage #2.
On s’interroge sur une éventuelle fracture de la clavicule.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de