Pour Carlos Checa, le problème des MotoGP, ce sont les pneus



Carlos Checa essayera donc, de nouveau, la GP Zero de Borgo Panigale à la mi-janvier. L’objectif sera, bien entendu, de ramener les dernières informations nécessaires au département course de Ducati, afin de terminer le projet qui sera essayé par Rossi et Hayden à Sepang.

Il sera amené à tester de nouveau le châssis de type ‘Deltabox’ tant réclamé par Valentino Rossi.

Pourtant, pour Carlos Checa, le grand problème des MotoGP n’est pas le type de châssis utilisé car pour lui, toute la difficulté réside dans la compréhension des pneumatiques.

Carlos Checa : « On parle beaucoup de la moto, du châssis, mais ce qui change vraiment le caractère de cette catégorie, ce sont les pneus. Ils sont super rigides et c’est difficile de comprendre où se situent leurs limites, et c’est autour du pneu qu’on construit une moto. Si cela ne change pas, les motos resteront peu amusantes, difficiles à comprendre et il sera toujours aussi facile de tomber.

Quand vous ne savez pas où la limite du pneu c’est très difficile de développer une moto. Le problème n’est pas le châssis. Ducati en a changé à quatre reprises et le résultat est le même. Le problème ce sont les pneus« .

Stay tuned!

Source : Marca repris par Motocuatro.com

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires