Indianapolis, Moto2, course : Mika Kallio impérial avant et après le drapeau rouge !



Si on doit tirer un constat du Grand Prix Moto2 d’Indianapolis, c’est qu’une fois de plus et malgré un nouvel asphalte, le Brickyard aura été le théâtre de nombreuses chutes.

C’est ainsi qu’après deux tours, un groupe de 4 pilotes partaient à la faute et obligeaient la direction de course à brandir le drapeau rouge en raison des soins apportés à Pasini.

Il y avait de quoi pester pour Kallio qui, en moins de trois tours, venaient de coller 2,5 secondes à ses adversaires qui, à l’image d’Aegerter, semblaient évoluer sur des œufs.

Nouveau départ d’une course raccourcie à 16 tours et nouvelle envolée magique de Mika Kallio qui prenait le meilleur une seconde fois sur Aegerter qui prenait le meilleur pour un virage sur Rabat.

Très vite 5 pilotes se détachaient avec dans l’ordre, Kallio, Rabat, Viñales, Aegerter et Corsi.

Rabat ne s’avouait pas vaincu et tentait tant bien que mal de revenir sur son équipier mais malgré ses efforts, rien n’y faisait puisqu’il n’arrivait jamais à se rapprocher à moins d’une seconde du Finlandais qui s’envolait dès lors pour la victoire.

Mais le calvaire de Rabat ne s’arrêtait pas là puisque suite à l’attaque de Viñales, il manquait son virage et voyait passer Viñales et Aegerter.  

Le podium était plié à deux tours de la fin puisque si Viñales n’inquiétait plus Kallio, Aegerter n’était pas en mesure d’attaquer l’Espagnol.

Corsi se laissait assez vite décrocher et terminait cinquième devant Sandro Cortese qui sortait vainqueur de la bagarre du peloton.

On note la superbe septième position de Hafizh Syahrin qui signe son meilleur résultat de l’année et la dixième, quelque peu décevante, de Johann Zarco.

Louis Rossi signe lui aussi une très belle course en prenant la treizième place devant les Mistral de chez Tech3.

On regrettera la nouvelle chute de Xavier Siméon qui, à deux reprises prenait un bel envol mais qui, comme ce matin, partait à la faute alors qu’il pointait à la dixième place.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de