La petite phrase de Valentino Rossi :" quand je suis arrivé en tête au premier virage, j'ai eu une érection"



Mela Chercoles, pour As.com, nous reporte les propos de Valentino Rossi recueillis après le Grand Prix d’Indianapolis.

Valentino Rossi: « quand je suis arrivé devant tout le monde à la première courbe (ndlr: disons la deuxième), j’ai eu une érection. J’ai fait un départ à la Ron Haslam. Quand tu es vieux comme moi, tu dois apprendre à le faire et transformer cette nécessité en vertu. Je ne peux pas me permettre de faire comme Marquez et faire un mauvais départ pour tout remonter ensuite. Il était important d’être devant rapidement et j’ai vraiment bien piloté durant la première partie de la course. Je savais que Marquez serait plus fort que moi, j’ai essayé de le suivre, mais je n’ai pas réussi. Après, Lorenzo est également revenu, j’ai essayé de lutter avec lui mais il y avait deux ou trois endroits de la piste où il pouvait tourner plus vite que moi. »

Mela Chercoles : quel goût dans la bouche te laisse cette troisième place?

Valentino Rossi:  « je suis satisfait et je dirais que c’est un bonne troisième place. J’ai dirigé lors de la course et j’ai eu de bonnes passes d’armes sur l’un des pires circuits pour moi. Cette situation me fait plaisir, surtout pour avoir lutté contre Lorenzo et Márquez qui sont les meilleurs pilotes du moment. Avec Dovizioso j’ai également eu une bonne bagarre, et je lui présente mes excuses parce que nous nous sommes touchés et je l’ai poussé en lui faisant perdre du temps. J’ai beaucoup risqué dans ce dépassement mais je ne pouvais pas faire autre chose, car si Andrea était très rapide dans la ligne droite, j’avais un autre rythme dans les courbes. »

Mela Chercoles : l’étape d’après?

Valentino Rossi:  « je sais qu’il me manque encore quelque chose, mais j’ai déjà fait six podiums, la même chose que durant toute la saison passée, et dans des courses que je considère plus significatives. Maintenant il me reste seulement à battre Jorge, qui n’a pas été beaucoup plus rapide que moi ici, puis Marc. L’étape d’après est de pouvoir améliorer un petit peu plus mon style de pilotage. Cette année, je pilote de façon différente par rapport au passé, aussi parce que maintenant la moto est beaucoup plus au point et qu’elle me le permet. Il est inévitable de changer; si je pilotais comme je le faisais il y a dix ans, je ne dépasserais pas la septième place. Ce travail me plaît, être dans le box pour découvrir où je peux m’améliorer. Et c’est la raison de mes progrès sur cette piste, j’y ai trouvé de nouvelles trajectoires. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de