Brno, conférence de presse : Jorge Lorenzo



2ème à Indianapolis, Jorge Lorenzo a retrouvé un niveau qui pourrait lui permettre d’envisager faire encore mieux ce week-end à Brno. Voici ses propos :  

Jorge, vous étiez ravi après la course d’Indianapolis ?

Jorge Lorenzo : « Oui, j’étais très heureux de cette 2ème place parce que nous avons finalement réussi à trouver de la performance avec notre moto jusque dans les derniers tours de course. Après avoir revu la course, je pense que si j’avais pris un meilleur départ, et surtout avec des trajectoires plus défensives après avoir dépassé Andrea et Valentino, j’aurais sans doute pu rester plus près de Marc… Mais cela fait partie du jeu, il faut savoir comment s’y prendre quand on est à la bagarre dans un groupe. Cela reste une leçon à retenir pour le futur. On arrive ici sur un circuit qui, théoriquement, est plutôt avantageux pour notre moto, qui convient aussi à mon style de pilotage car il y a beaucoup de chicanes dans lesquelles on doit conserver un maximum de vitesse de passage. Mais ça, c’est de la théorie. Il va d’abord falloir voir comment évolue la météo mais il semble que cela sera très variable».

Indianapolis et Brno, ce sont deux circuits totalement différents ?

Jorge Lorenzo : « Oui. Par chance, il y a eu des changements à Indianapolis cette saison. Ils ont modifié certains virages, ce qui rend le circuit plus fluide et rapide. Par exemple, on n’a plus besoin de repasser la première en sortant du dernier virage. Et cela a été très positif pour notre moto. A Brno, c’est plus rapide, plus large et j’y ai déjà gagné 4 fois. Donc comme je le disais, théoriquement, c’est mieux mais il faut encore en faire la démonstration ».

Votre équipe tient absolument à disposer d’un ‘Junior team’… Vous pensez que c’est parce qu’ils vous estiment trop vieux pour battre Marquez ?

Jorge Lorenzo : « Je crois que Yamaha a les plus vieux pilotes du plateau… Je suis plus jeune que Valentino mais pas tant que ça… Nous sommes vieux tous les 2 »

A Indianapolis, Jorge et vous étiez plus proches des Honda durant les 2 tiers de la course. Ensuite, Marc et Dani ont semblé avoir quelque chose en plus… travaillez-vous sur les pneus et dans quel domaine pensez-vous devoir progresser pour continuer à réduire l’écart avec Marc ?

Jorge Lorenzo : « Nous avons réduit un peu cet écart. L’autre moto est plus constante, plus stable à l’accélération, plus apte à conserver un rythme régulier jusque dans les derniers tours. Mais la Honda semble toujours avoir un truc en plus, surtout sur les freinages. Ils peuvent freiner très tard et mettre la moto sur l’angle très tôt. Nous devons encore travailler sur ce point. Il nous reste quand même des atouts, tels que la vitesse de passage en courbe, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant pour nous battre avec eux. Lorsque les conditions sont changeantes, ou sur piste humide, ils ont trouvé de meilleures bases de réglages. Mais pour être honnête, je suis certain qu’à Indianapolis, j’aurais pu rester avec Marc comme je l’ai fait au Mugello si je n’avais pas été retardé. Quand Valentino et Dovizioso m’ont doublé, ils ont perdu un peu de temps, quelques secondes… J’étais 2ème à ce moment-là mais cela m’a couté un temps précieux. Si j’avais pu rester 2ème, je pense que je serais parvenu à rester au contact de Marc car nos temps au tour étaient très proches. Je n’ai pas été suffisamment agressif à ce moment de la course et c’est pour cela que j’ai fini décroché par rapport à Marc ».

Jusqu’où êtes-vous prêt à aller pour battre Marc ? Carénage contre carénage ? Coude contre coude ? Ou pneu contre combinaison ?

Jorge Lorenzo : « Le meilleur moyen, c’est d’être plus rapide que lui pendant 45 minutes. La seule question c’est « comment y parvenir ? » et on travaille à ce sujet ».

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de