Brno, MotoGP, FP1 : Marc Marquez, pour trois centièmes.



C’est sous un joli soleil et des températures agréables (air 20°, piste 25°) que débute cette première séance MotoGP en République Tchèque. Le Grand Prix s’y tient pour la 45ème fois sur ce circuit de Brno qui, avec sa piste large et son adhérence relativement bonne (dernier re-surfacage en 2008), est théoriquement censé être un peu plus favorable aux Yamaha que les circuits précédents.
Ceci, même si les trois dernières années ont vu les Honda franchir la ligne d’arrivée en tête et qu’elles sont venues y faire des essais au mois de juillet.

Le record du circuit est détenu par Cal Crutchlow en 1.55.527 depuis 2013, année où la FP1 y avait été établie en 1.56.698 par Jorge Lorenzo.

Les premières minutes voient les motos des  trois usines batailler pour le meilleur temps provisoire, mais c’est Marc Marquez qui impose sa Honda à la fin du premier run en 1.57.043, devant Stefan Bradl, Dani Pedrosa, Jorge Lorenzo, Andrea Dovizioso et Valentino Rossi. Toutes les Factory, ainsi que la Ducati de Dovizioso,   utilisent la configuration Medium avant/Medium arrière même si on peut apercevoir le pneu arrière de Valentino Rosis assez marqué à droite après seulement 5 tours…

A l’entame du second run, Jorge Lorenzo prend le commandement et approche son meilleur temps de la FP1 2013, en 1.56.840, avant de manquer de percuter un Yonny Hernandez qui ne l’avait pas du tout vu arriver. Marc Marquez améliore en 1.56.807 alors que Valentino Rossi se positionne en troisième place provisoire à l’issue du second run.

Dans le troisième et supposé dernier run (il en fera quatre), Jorge Lorenzo repart avec des disques de 340 mm mais n’améliore pas et rentre aussitôt à son stand. Valentino Rossi a lui aussi fait monter les gros disques mais n’améliore pas non plus. Au contraire, dans les toutes dernières minutes, c’est Dani Pedrosa qui vient se positionner devant l’Italien, alors que Marc Marquez améliore de 4 petits millièmes, devant sept pilotes qui se tiennent tous en moins de 4 dixièmes. Comme à son habitude, Aleix Espargaro passe un Soft arrière et, dans les toutes dernières secondes, réalise le quatrième temps de la séance.

A noter la belle entame de week-end de Yonny Hernandez, huitième juste derrière Andrea Dovizioso, mais devant les deux Yamaha Tech3.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de