Brno, Moto2, QP : Kallio part à la faute, Rabat ne tremble pas



On les avait annoncées humides mais à l’instar de celles du Moto3 et du MotoGP, c’est une nouvelle fois sur piste sèche que la séance de qualification du Moto2 vient de se clôturer.

La pole position s’est âprement disputée entre Esteve Rabat et Tom Lüthi mais malgré une dernière offensive, le Suisse n’a pu venir à bout d’un Espagnol tenace qui s’impose une fois de plus dans un exercice où il excelle depuis le début de saison.

Son grand adversaire et équipier, Mika Kallio, a tout donné dans son dernier tour mais à force de fleureté avec la limite, le Finlandais a fini par tomber.

Une chute sans gravité mais qui le prive de la première ligne du Grand Prix de Tchéquie. Il s’élancera de la sixième position derrière Sandro Cortese, troisième, Sam Lowes, quatrième et Simone Corsi, cinquième.

C’est évidemment une très mauvaise opération pour Kallio qui se présentait pourtant à Brno avec le vent en poupe.

Mauvaise opération également pour Dominique Aegerter qui doit se contenter de la septième place. Le Suisse qui lundi, essayera la M1 de chez Forward, passe donc un peu à côté de sa qualification mais pourra probablement compter sur un de ses départs tonitruants pour se replacer dans la lutte pour les postes d’honneur.

Belle qualification en revanche pour Marcel Schrötter qui s’adjuge la huitième position au guidon de la Mistral de chez Tech3 mais aussi pour Morbidelli, dixième.

Plus compliquée par contre la situation de Johann Zarco, en proie à des soucis de set-up. Il arrache finalement la douzième position mais personne n’avait le sourire du côté de chez Caterham où Herrin, sur la seconde moto, termine trente-troisième.

Louis Rossi a progressé et décroche la dix-huitième place tandis que pour le dernier français du groupe, Lucas Mahias, on regrettera qu’une chute soit venue perturber une séance qui avait pourtant commencé pour le mieux.

La contre-performance du jour est à mettre à l’actif de Xavier Siméon, qu’on a vu assez dépité dans son stand. Il termine vingtième et nous ne pouvons qu’espérer que demain, en course, se termine enfin sa longue traversée du désert.         

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de