Andrea Iannone : "Marquez est fort mais je ne me sens pas inférieur



Andrea Iannone a commencé la saison en se qualifiant mal et en s’offrant de belles remontées. Ensuite et jusqu’à Brno, seules les mauvaises qualif sont restées.

Et puis le pilote de Vasto est progressivement revenu dans la course et a terminé sur la troisième marche du podium en remportant trois Grands Prix mais en restant terriblement inconstant.

On en est souvent venu à penser qu’avec un peu de régularité, Andrea Iannone aurait dû être le grand adversaire de Marc Marquez, mais le scénario final a été tout autre. Bradl a profité des erreurs de ses adversaires grâce à beaucoup de régularité et c’est lui qui, finalement, ira en MotoGP en 2012.

Qu’à cela ne tienne, l’Espagnol et l’Italie remettront le couvert, en Moto2, dès la saison prochaine et ils risque bien d’être la grande attraction de la catégorie. « Marc est certainement très fort, mais je ne me sens inférieur à lui, je suis prêt à le défier. Je pense que ce sera un combat à deux pour le titre« .

Si Marquez a été très proche de s’engager en MotoGP, ça a aussi été le cas d’Andrea qu’on annonçait même, un moment, sur la MotoGP de Gresini. « J’ai été très proche de faire le grand saut, mais je n’ai aucun regret, je suis content de rester en Moto2. Je veux montrer tout le potentiel que je n’ai pas réussi à exprimer pleinement en 2011. Vous n’avez vu le vrai Iannone que lorsque je n’ai pas eu de problèmes avec la moto, ce qui arrivait rarement. Cette année, j’ai vraiment eu du mal à piloter, même si l’équipe a essayé de m’aider« .

Et pour mettre tous les atouts de son côté, Speedmaster a effectué deux grands changements. En effet, ils sont de retour avec le châssis FTR, celui que Iannone avait en 2010 et ils ont également reconstitué l’équipe de 2010.

« Nous voulons viser le titre et l’équipe a tout fait pour me donner les mécaniciens et la moto que j’ai eue il y a deux ans. Ils y sont parvenus et c’est très certainement positif. Maintenant, nous devons tout simplement nous plonger dans le travail« .

C’est évident que si Iannone peut acquérir la régularité qui lui fait tant défaut, il sera une des toutes grosses pointures en 2012.

En attendant la présentation officielle de l’équipe…stay tuned!

Photo: Stéphane Meyers

Source : Twowheelsblog via la Gazzetta dello Sport

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de