Brno, Xavier Siméon : les deux points de la confiance



Après quelques courses compliquées et son abandon à Indianapolis, Xavier Siméon abordait le Grand Prix de République Tchèque avec des doutes mais aussi avec la ferme volonté d’en voir l’arrivée.

Qualifié en vingtième position, le Belge restait prudent et passait la majeure partie de la course en dehors des points jusqu’à deux tours de l’arrivée où il accélérait et allait chercher les deux points de la quatorzième place.

Bien entendu, de manière réaliste, force est de constater que c’est un résultat en deçà de ses objectifs et de ceux de Fausto Gresini, son team manager, mais en revanche, après ses mésaventures, Xavier Siméon avait certainement besoin de ce genre de fin de course.

Il faudra désormais confirmer les résultats dès le prochain Grand Prix qui aura lieu à Silverstone les 29, 30 et 31 août.

« Bien entendu, ce n’est pas le résultat que nous voulions réussir ici, à Brno, mais ce weekend nous avons rencontré plus de difficultés que prévu avec le nouveau châssis Suter. Je suis parti de loin sur la grille et après la chute d’Indianapolis, en raison d’un début de course très agressif, j’ai préféré rester plus calme. Je ne pouvais pas pousser à cent pour cent, et c’était un peu frustrant, mais nous n’avions pas envie de commettre d’autres erreurs. Dans les derniers tours, en tout cas, j’ai pu pousser plus fort et je me sentais plus à l’aise, alors j’ai rejoint le groupe de pilotes devant moi et nous avons récolté deux points. Ce n’est pas beaucoup, mais c’est mieux que zéro, comme ça s’est produit à Indy. Je tiens à remercier l’équipe qui me soutient toujours au maximum. Nous allons continuer à travailler dur pour être plus forts lors des prochaines courses ».

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de