Essais à Brno : ce qu'ils ont fait…



Les temps étaient disponibles en direct sur le site MotoGP.com mais il a fallu attendre quelques heures pour avoir des informations supplémentaires sur ces essais.

Honda y avait apporté deux exemplaires de la dernière évolution de son prototype 2015, en plus des motos habituelles.

Comme les techniciens ont, une fois de plus, travailler à l’abri de leurs murs anti-photographes, il faut se contenter des photos officielles pour noter quelques différences.
L’ensemble selle/réservoir/faux réservoir a été redessiné et le cadre reçoit maintenant des supports extérieurs pour tenir le tout. Avec les cadres habituels de Marc Marquez et Dani Pedrosa, cela faisait donc trois sortes de cadres dans les box Honda…
Même s’il y a encore des choses à améliorer, ce cadre 2015 semble vraiment bien né puisque c’est avec lui que Marc Marquez a réalisé le meilleur temps de la journée, et Dani Pedrosa également le sien. Ce cadre est supposé permettre une plus grand vitesse au point de corde. A priori, il ne sera pas utilisé cette année.
Marc Marquez a également travaillé pour comprendre ce qui s’était réellement passé dimanche. Utilisant exactement la même configuration et les mêmes réglages que lors du Grand Prix, cette fois, les temps étaient au rendez-vous. On suspecte donc un pneu avant défectueux, même si on ne le dit pas…

Yamaha avait également apporté ses prototypes 2015, comprenant un nouveau châssis et un nouveau moteur, et avait également monté des moteurs 2015 dans les châssis 2014. A l’inverse de Honda, les avis sont nettement plus partagés.

Si Jorge Lorenzo aime ce nouveau châssis, et souhaiterait l’utiliser dès cette saison, il ne constate aucune différence concernant le moteur. C’est avec le prototype qu’il a réalisé son meilleur temps, le matin.
Valentino Rossi, lui, pense que ce châssis apporte effectivement une amélioration lors de la phase freinage/entrée de courbe, mais qu’il est moins rapide en en accélération en sortie de courbe. Par contre, le pilote italien trouve que le nouveau moteur est légèrement mieux.
Les différences de timing, Lorenzo ayant essayé le prototype le matin, Rossi en fin d’après-midi (après la pluie), peuvent expliquer ces différences de ressenti.
Extérieurement, nous n’avons pu noté aucune différence entre les parties-cycles 2015 et 2014.

Pas de Ducati officielles, ces dernières devant faire un test privé à Misano le 28 août.

Chez NGM Forward, si Alex de Angelis a aligné les tours pour se familiariser davantage avec la moto à châssis « FTR », Aleix Espargaro a travaillé sur le train avant et l’électronique après un week-end difficile. Il s’est déclaré satisfait du travail effectué sur l’électronique.

Chez Tech3, pas de nouvelles pièces, donc les pilotes se sont appliqués à améliorer leur maîtrise de la moto. Bradley Smith a beaucoup roulé avec un réservoir plein et des pneus neufs, des conditions où il reconnaît ne pas être totalement à l’aise. Une solution semble avoir été trouvée par le team, « avec les réglages de l’amortisseur arrière ». 

Le pilote britannique semble avoir connu un problème de pneu avant durant la course, grosso-modo similaire à celui de Marc Marquez, bien qu’ayant utilisé un Soft contre un Medium pour Marquez.

Pol Espargaro s’est employé à fluidifier son pilotage afin d’exploiter au maximum à la fois la Yamaha M1 et le tracé du circuit.

Chez LCR, on a notamment essayé de résoudre les problèmes rencontrés dimanche en course avec le train avant de la machine. Puis, différentes géométries et différents réglages de suspensions ont été essayés avant de conclure par la gestion du frein moteur. 

Chez Gresini, les deux pilotes ont essayé de nouveaux étriers Nissin et de nouvelles suspensions Showa, fourches et amortisseurs. Il semble y avoir une amélioration dans ces deux domaines.

Scott Redding n’a pas reçu l’autorisation d’essayer la RC213V d’Alvaro Bautista.

Chez Aspar, Leon Camier souhaitait accumuler les kilomètres pour parfaire sa connaissance de la RCV1000R mais a été retardé par une chute inexpliquée mais sans réelle gravité dès le début de journée.
Malgré cela, ses temps se sont améliorés d’une demi-seconde par rapport à ceux de la course, et il termine devant son coéquipier. Il continuera à remplacer Nicky Hayden à Silverstone, ce dernier ne devant pas précipiter son retour avant de retrouver la totalité de la mobilité de son poignet.

Chez Pramac et Avintia, on n’a pas encore communiqué.   

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de