Camier : « rouler à Silverstone serait comme un rêve devenu réalité »



Dimanche, à Brno, Leon Camier, qui n’en était qu’à la seconde course de sa carrière en Grand Prix, a ramené le point de la quinzième place.

Une belle performance donc et des progrès rapides pour celui qui, début 2014, se faisait débarquer de chez Suzuki en Championnat du Monde Superbike au profit d’Eugène Laverty.

« Aujourd’hui, je me suis senti beaucoup plus à l’aise que la semaine dernière à Indianapolis. Nous avions plus de données à exploiter et plus d’expérience sur la Honda, ce qui nous a permis d’être plus réguliers. Je suis heureux parce que nous avons bien progressé en peu de temps, mais comme je l’ai dit, nous avons besoin de plus de temps pour comprendre la moto.

Disputer une course entière m’a aidé à comprendre le comportement de la moto et l’usure des pneus qui sont complètement différents de ce à quoi je suis habitué. Franchir un pas dans le processus d’apprentissage m’a aidé à gagner en confiance ». 

Présent hier à Brno pour les essais d’après course et victime d’une petite chute, le remplaçant de Nicky Hayden espère désormais, sans toutefois souhaiter du mal à l’américain, qu’il sera au départ de son Grand Prix national, à Silverstone.

« Bien que j’espère que Nicky récupère dès que possible, si j’ai l’occasion de rouler également pour l’équipe à Silverstone, ce serait comme un rêve devenu réalité. C’est un circuit que j’aime, je le connais bien, et je suis convaincu que je pourrais effectuer un autre grand pas en avant là-bas ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de