Lorenzo : « Nakamoto ne m’a jamais contacté…ma priorité était de signer chez Yamaha »



On se souvient qu’en 2012, au moment de signer un nouveau contrat, Jorge Lorenzo avec été à deux doigts de s’engager avec Honda.

Mais une histoire quelque peu nébuleuse entre le HRC, Yamaha et son agent avait fait capoter les négociations et le majorquin, s’était alors engagé avec Iwata pour deux saisons supplémentaires.

Dès lors, puisque fin 2014, les contrats des principaux pilotes, dont Marquez, Pedrosa et Lorenzo faisaient partie, venaient à échéance, la question s’est posée de savoir si oui ou non, Honda avait conservé un intérêt pour lui.

Et on pouvait penser que oui puisque Shuhei Nakamoto, le vice-président du HRC avait répété à plusieurs reprises qu’il contacterait Lorenzo. Vu qu’on pouvait légitimement penser qu’il n’allait pas lui proposer de prendre le thé, on suppo(sait) tout aussi légitimement qu’il avait un contrat à lui proposer.

Pourtant, sans grande surprise, le HRC prolongeait le contrat de Pedrosa pour deux saisons supplémentaires et après de longues négociations, Lorenzo en faisait de même chez Yamaha.

Si on en croit le double Champion du Monde, dont la seule volonté avouée était de rester là où il était, ces contacts annoncés n’ont même jamais eu lieu.      

« Ils (le HRC) avaient une très forte envie de m’attirer chez eux il y a deux ans et effectivement, comme il l’a répété, Nakamoto disait qu’il aimerait me contacter, mais ça n’est jamais arrivé. Je ne sais pas pourquoi, peut-être ont-ils changé d’opinion. Vous devez lui demander (à Nakamoto) pourquoi il ne m’a pas contacté, mais en 2012 et cette saison, ma priorité était de signer avec Yamaha, donc je suis très heureux de l’avoir fait ».

Il faut dire que mettre deux lions comme Marquez et Lorenzo dans la même cage n’aurait probablement pas été la solution la plus paisible et reposante pour le management nippon.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : MCN

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de