Scott Redding bientôt de retour au « bercail » ?



Les propos tenus par Scott Redding sur son blog (voir ici), très directs et assez inhabituels dans le monde actuel de la MotoGP, sont avant tout à prendre comme un message à l’intention de son équipe, Gresini. Cela nous offre l’opportunité d’une petite séance de décryptage, ce qui n’est pas un luxe à une époque de l’année ou l’intox est une ressource très utilisée, que ce soit par les pilotes, leur manager, ou les patrons d’équipes (quand ce n’est pas par des journalistes en mal d’informations…)

Tout d’abord, on sait depuis plusieurs semaines que l’équipe de Fausto Gresini est en délicatesse avec son sponsor-titre « Go&Fun ». La marque de boisson énergétique s’était engagée pour 3 ans aux côtés de la structure italienne. Mais les ventes ne sont pas au mieux en ce moment et la marque serait sur le point d’être cédée, on ignore donc si ce soutien se poursuivra en 2015. La patron italien ne pouvant assurer financièrement l’achat d’un prototype Honda sans garantie d’un parrain commercial, la situation est bloquée depuis le début du mois d’août.

La trêve estivale était la date fixée par le constructeur japonais pour que Gresini confirme son choix parmi 2 possibilités : la première consiste en l’achat d’une RCV213V millésime 2014, la seconde en l’achat d’un modèle 2015. La 2ème option accuse un surcoût de près de 800.000 euros, faisant tout de même monter l’addition à près de 4 millions d’euros. A Brno, Fausto Gresini ne pouvant toujours pas signer le moindre bon de commande, Honda a désormais désigné le week-end du Grand-Prix de Grande-Bretagne comme ultimatum. Après cela, le constructeur japonais pourrait proposer ce prototype à d’autres équipes…

Par ailleurs, il n’est pas impossible que le retour d’Aprilia en MotoGP se fasse sous les couleurs de Gresini, une association gagnant-gagnant car cela assurerait la pérennité du Team basé à Faenza, tout en assurant des économies substantielles au constructeur italien, bénéficiant dès lors des aides de l’Irta. Sauf que de ce côté-là également, les décisions tardent à venir, et chez Honda, on n’apprécie guère trop ce délai, pas plus que du côté de Scott Redding lui-même.

Dans le contrat liant le vice-champion du monde Moto2 à l’équipe Gresini, il était prévu que Redding effectuerait une première saison sur une Honda ‘Open’ avant de passer sur le prototype. L’anglais, 12eme du championnat et meilleur représentant des pilotes Honda en Open cette saison, n’est absolument pas intéressé par un guidon sur une Aprilia en 2015. Par conséquent, le manager de Scott Redding est actuellement à la recherche d’une alternative qui permettrait à son protégé de prendre les commandes d’une RCV à partir du GP du Qatar 2015.

La possibilité de trouver refuge chez LCR n’existant plus depuis que Crutchlow a signé avec Lucio Cecchinello (on sait que Jack Miller pilotera l’autre machine), il faudrait alors qu’une nouvelle structure accueille Scott Redding. Ce qui tombe plutôt bien puisque le manager de l’anglais s’appelle Michael Bartholemy et qu’il se trouve être le team-manager de l’équipe Marc VDS en Moto2… Déjà, l’an passé, le belge avait tenté de convaincre le propriétaire de l’équipe, Marc Van Der Straten, d’accompagner Redding dans son changement de catégorie. Face aux sommes à engager pour jouer les faire-valoir avec une ‘Open’, le brasseur avait choisi de s’abstenir et aurait bien aimé que Redding patiente une année de plus en Moto2 au sein de son équipe pour sauter le pas en 2015. Finalement, le Britannique avait choisi de rejoindre l’équipe Gresini. Avec cette occasion d’engager cette fois un prototype et de faire revenir, par la même occasion, Scott Redding, considéré comme l’enfant de la maison dans le giron de l’équipe Belge, les données changent suffisamment pour que Marc Van Der Straten ne révise son jugement.

Pour le moment, la balle est encore dans le camp de Fausto Gresini qui, s’il trouve le financement pour commander la RCV à Honda, conservera également les services de Scott Redding. Vainqueur de son épreuve nationale l’an passé en Moto2, l’anglais pourrait ramener cette fois de Silverstone un nouveau contrat…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de