Silverstone, conférence de presse pré-GP : Bradley Smith



En préambule au Grand-Prix de Grande-Bretagne, 12ème épreuve du championnat du monde, 6 pilotes ont été conviés à la traditionnelle conférence de presse : Marc Marquez, Dani Pedrosa, Valentino Rossi, Jorge Lorenzo, Bradley Smith et Cal Crutchlow. 9ème du championnat au guidon de sa Yamaha, Bradley Smith est monté à 2 reprises sur le podium à Silverstone, une fois en 125, et une fois en Moto2.

Bradley, un Grand-Prix national, tout près de chez soi, c’est toujours particulier ?
Bradley Smith :
« Oui évidement, c’est toujours agréable de venir rouler à Silverstone car, comme vous le disiez, je vis à 30 minutes du circuit donc je suis très heureux d’être ici, de participer à la conférence de presse ‘pré-GP´. J’étais à cette même place l’an passé et j’ai l’impression que cela fait des siècles. À l’époque je partageais le garage avec Mister Crutchlow (présent lui aussi lors de la conférence de presse, NDLR). Je me souviens bien que l’an passé, j’ai souffert ici mais j’étais tout de même impatient de revenir ici, avec 12 mois d’expérience supplémentaire. Et surtout, je suis nettement plus content de la machine en ce moment. J’espère offrir un beau spectacle, j’ai obtenu quelques bons résultats ici par le passé et j’espère poursuivre sur la lancée de mes 2 derniers GP depuis la trêve estivale ».

Vous avez un nouveau contrat en poche pour 2015, vous devez être soulagé ?
Bradley Smith :
« Oui absolument. Quand votre avenir est bien défini, cela vous offre une base solide. C’est une très bonne chose de savoir exactement ce qu’il en sera pour moi en 2015. Je roule sur une MotoGP depuis maintenant 18 mois, et je suis ravi de savoir que je vais continuer à le faire pour les prochains 18 mois. Il reste encore beaucoup à faire avant la fin de la saison et maintenant que tout est réglé pour la saison prochaine, cela fait autant de choses en moins dont je dois me soucier ».

En restant réaliste, un top 5 serait un résultat idéal pour vous ici ?
Bradley Smith :
« Exactement, le top 5 fait partie de nos objectifs. Pol (Espargaro, son coéquipier, NDLR) et moi devons faire un effort pour que l’équipe Tech3 passe devant Ducati au classement par équipes. Le top 5 est un objectif réaliste si on arrive à être qualifié plus haut sur la grille, comme nous l’avons fait à Brno. Ce sera notre premier objectif et ensuite pour la course, on visera la place de première moto d’un team satellite ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de