CEV, Navarra, QP1: parfaite mise en jambes pour les pilotes français.



Un ciel quelque peu laiteux mais des températures agréables (air à 20°, piste à 24°) ont régné sur le circuit de Navarra pour cette première matinée chronométrée après la pause estivale du FIM CEV Repsol.

En Moto3, si Fabio Quartararo, grand favori du championnat, a finalement bien terminé tout en haut de la feuille des temps, la surprise a été créée par le jeune David Sanchis Martinez qui a occupé cette position jusqu’à dix minutes du drapeau à damiers, avant de se faire détrôner par le pilote Français.

Pourtant, son team manager, Julian Miralles, nous avait prévenu: « Nous sommes venus à Navarra après une chute à Albacete qui nous a empêché de démontrer tout le potentiel que nous avions. Pendant ce week-end, nous espérons oublier cette bêtise et que la chance sera de notre côté pour pouvoir tout donner sur la piste et le voir refléter dans les feuilles de temps. »
A suivre, donc, la petite KTM orange et blanche du team Cuna de Campeones-Mir Racing…

En troisième position, on retrouve Luca Marini, le demi-frère de Valentino Rossi, devant Jorge Navarro, le second du championnat, qui a abandonné sa Ioda-FTR du team Machado pour la Kalex-KTM du team Marc VDS avec lequel il court dorénavant en Grand Prix (voir ici).

En Moto2, les deux pilotes du team TargoBank Motorsport ont porté leurs Mistral Tech3 aux deux premières places provisoires, Alan Techer se montrant le plus rapide devant son coéquipier, Xavi Vierge.

Jesko Raffin, leader du championnat, se positionne provisoirement en 6ème position.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de