Le RTG peaufine ses plans pour 2015



Dans une entrevue publiée par nos confrères de Speedweek.com, le patron de l’équipe Racing Team Germany, Dirk Heidolf reconnait à demi-mots que son équipe est désormais en position de force pour aborder la saison 2015. Une occasion pour nous de faire le point sur ce que le patron Allemand dit et sur ce que nous savons de la situation…

Sandro Cortese en 2011, Louis Rossi en 2012 et Efren Vazquez cette saison, tous les 3 ont décroché leur première victoire en Grand-Prix au sein de l’équipe Racing Team Germany. Jack Miller n’avait pu ajouter son nom la liste l’an passé car l’écart entre la FTR Honda exploitée par l’équipe allemande et les KTM était trop important. De ce rôle de petite équipe ‘familiale’ pourvoyeuse de jeunes talents, le RTG est doucement en train de changer de gabarit, pour devenir désormais l’une des équipes qui compte en Moto3. Et après tout, ce n’est que parfaitement logique.

Avant que ne débute le week-end de Saint-Marin, le Racing Team Germany est encore dans la course au titre grâce à Efren Vazquez. Malgré son abandon à Silverstone, le Basque est 4ème du championnat, à 34 points du leader, Jack Miller. Avec 6 courses à négocier et 150 points possibles, le vétéran de la catégorie est donc mathématiquement toujours « titrable ».

D’après Dirk Heidolf, l’effectif du RTG pour 2015 devrait être annoncé à Misano, ou au plus tard à Aragon. Tout d’abord, il faut ajouter que le patron allemand a bien failli annoncer 3 noms au lieu des 2 dont il devra se contenter. Alors qu’il semble de plus en plus probable qu’Enea Bastianini rejoindra le clan Honda l’an prochain, il a été clairement envisagé que le jeune italien s’installe dans la structure Saxonne. Et même si Heidolf indique lors de l’entrevue qu’il aimerait conserver ses 2 pilotes (Efren Vasquez et John McPhee), on ne peut toujours pas exclure une surprise car clairement, les Honda préparées en ex-RDA sont très prisées.

Quitte à prendre un risque, nous pourrions même aller jusqu’à écrire que l’équipe Allemande devra attendre au moins jusqu’au GP d’Aragon avant d’officialiser le nom de ses 2 pilotes. Car Dirk Heidolf est encore, à l’heure d’écrire ces mots, en contacts avec plusieurs pilotes susceptibles de rejoindre ses rangs. Sans compter que par-dessus tout ce petit monde, Honda orchestre la manœuvre pour que les 12 machines engagées l’an prochain sous le sigle du premier constructeur mondial soient exploitées par les meilleurs pilotes, dans les meilleures structures. D’ailleurs, fin 2013, Alexis Masbou avait déjà été en contact avec le RTG. A l’époque, le tricolore avait opté pour la stabilité et était ainsi resté aux cotés de Mirko Cecchini. Avec un appui renforcé du constructeur Japonais, les chemins du vainqueur du Grand-Prix de République Tchèque et de l’équipe Allemande pourrait se croiser de nouveau…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de