Pneumatiques: pas d'Extra-Soft, ni de soucis en vue, à Misano.



Le circuit de Misano ne présente de caractéristique prédominante; mélange de « stop and go » agrémenté d’une série de virages à droite sur l’angle (11, 12 et 13), et doté d’un revêtement plus que correct, le tracé sollicite les pneus dans un peu tous les domaines d’action, sans qu’aucun ne pose réellement problème.

Finalement, ce sont les températures potentiellement élevées de l’arrière-saison italienne qui déterminent le choix du manufacturier; gamme « dure » pour l’arrière (asymétrique) et l’avant.

 Bridgestone dispose de 4 qualités de gomme pour faire l’ensemble de ses pneumatiques MotoGP, identifiables grâce aux différents filets de couleur (ndlr : Pour ne pas compliquer, on ne parlera pas ici des pneus pluie, des pneus asymétriques même si c’est le cas à Misano, ni des différentes carcasses et traitements).

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de