Pour Valentino Rossi, Misano c'est un week-end à la campagne et en famille



« Je suis prêt pour le Grand Prix à Misano ! » Piaffant d’impatience et l’oeil brillant, Valentino Rossi prévient ainsi qu’il n’ira pas disputer le Grand Prix de San Marin programmé ce week-end en touriste. Les bords de l’Adriatique, il les regardera de loin et se concentrera sur le travail à accomplir sur une Yamaha qui lui plaît tellement cette saison qu’il se retrouve en lice pour le statut de vice-champion du monde. Le « Doctor » a grignoté encore à Silverstone sur un Dani Pedrosa rival déclaré et qui n’est plus qu’à dix longueurs.

Et pour les combler, il se mettra le nez dans le guidon dès la première séance d’essai : « on essaiera de régler parfaitement la moto dès le vendredi. Je veux rester devant et tenter de me battre avec Jorge et Marc. A Silverstone, je suis à nouveau monté sur le podium et je veux poursuivre cette dynamique. Je donnerai le meilleur pour y arriver et j’espère que le temps sera clément dès l’entame des premiers essais. Il sera primordial de bien préparer la moto pour des conditions sèches. »

Remonter comme un coucou, Vale rappelle aussi qu’il est de Tavullia, une cité très proche du circuit de Misano. De fait, pas question de baisser pavillon à domicile et de revivre la déception d’une quatrième place subie l’an dernier, alors que son équipier Jorge Lorenzo jouissait des lauriers de la victoire : « c’est un Grand Prix spécial. D’abord parce qu’il n’est qu’à 10 kms de Tavullia et ensuite parce qu’il y a ici ma famille, mes amis et mes fans. Misano est mon circuit, j’adore cet endroit. »

Stay tuned !  

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: crash.net

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de