Misano, Moto3, FP2 : malgré une chute, Alex Rins, réalise à nouveau le meilleur temps.



Les conditions de piste n’ont guère changé durant la pause de la mi-journée, et la pluie arrose toujours généreusement le tracé italien pour cette seconde séance d’essais libres.

Alex Rins, le plus rapide ce matin, inaugure la séance par une chute et se relève en boitillant légèrement de la jambe gauche.  
Johan Mc Phee et Zulfahmi Khairuddin le suivent peu après tandis qu’Alex Marquez prend sa revanche sur sa matinée en posant un premier jalon sur une piste visiblement apparemment  plus lente que ce matin. Seuls 25 pilotes ont pris la piste.

Alex Marquez améliore tour après tour et creuse un écart de 1,6 secondes sur les locaux et coéquipiers au sein du team Italia, Matteo Ferrari et Andrea Locatelli. Chute à grande vitesse de Karel Hanika au virage #6, sans gravité. Locatelli le suit au sol, dans un passage beaucoup plus lent, ce qui lui permet de repartir immédiatement.
 Miller, Bastianini, Gardner, Migno, Oliveira, Ajo, Carrasco, Vinales et Kent sont toujours dans leur box à 15 minutes de la fin de séance, moment où Alex Marquez revient au niveau de son coéquipier. Alex Rins réagit et franchit le premier la barre des 2 minutes, encore à 5 secondes de son temps de ce matin.
Niccolo Antonelli, deuxième ce matin, prend la tête des opérations sur sa KTM du team Gresini alors que Philipp Oettl, le pilote de Daniel Epp dont on reparlera plus tard dans l’après-midi, part à la faute.

A 5 minutes du drapeau à damiers, Miller, Masbou et Fenati se positionnent dans le Top10 pendant qu’Antonelli  se fait piéger. En tête, Marquez fait descendre les chronos en 1.58 avant de chuter à nouveau, tout comme Alexis Masbou, heureusement sans gravité pour les deux hommes. Rins en profite pour rediriger les débats avant que Jack Miller ne tâte du bitume pour la seconde fois de la journée.

La séance se termine par de nouvelles chutes, celles de Francesco Bagnaia et Gabriel Ramos.

Séance très difficile, donc ,mais où les ténors sont tout de même aux avant-postes. Dans ces conditions, la 14ème place de Jules Danilo, devant Alexis Masbou, prend toute sa valeur! 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de