Carlo Pernat : "Si d'autres constructeurs n'arrivent pas, le MotoGP disparaîtra"



Carlo Pernat a connu une année horrible, émotionnellement et professionnellement, avec la disparition tragique de Marco Simoncelli et le départ de Capirossi. 

Si plusieurs pilotes ont désiré lui confier leur carrière, le manager italien n’a pas souhaité continuer dans cette voie. « Après la disparition de Marco Simoncelli, j’ai reçu plusieurs propositions pour suivre des pilotes, mais j’ai décidé que je ne le ferais plus« .Carlo Pernat attendait un projet qui le maintiendrait dans le monde du MotoGP mais sans l’obliger à avoir des rapports aussi étroits avec ceux qui, à chaque course, risquent leur vie sur les circuits. Et ce projet, c’est Pramac qui lui a offert en le nommant directeur sportif de la structure. « Ce projet avec Pramac a réussi a réellement me motiver. C’est un projet à long terme. Je débarque au milieu d’une situation déjà en cours, avec Hector Barbera. Je pense que c’est un bon pilote et ce sera une saison très importante pour la suite de sa carrière. Mais personnellement, je vais surtout travailler en perspective de 2013« .

Et justement, ce futur, coment le voit-il, lui qui a déjà de longues années d’expérience derrière lui? C’est la question que nos confrères de gpone.com ont abordée avec lui. « Il est indéniable que la situation économique est difficile, mais ce discours autour de la CRT est difficile à comprendre. L’objectif est clair, ne plus avoir, dans l’avenir, que des CRT et se« débarrasser »des constructeurs, mais le règlement est à revoir« .

Et le point le plus grotesque reste, selon lui, la possibilité donnée aux constructeurs d’acheter un moteur à une écurie CRT. « Ça me semble être quelque chose de grotesque, et j’espère que ce type d’approche, certainement mauvaise, va changer. Je ne comprends pas cette règle et je pense que son seul résultat sera d’éloigner les maisons qui aimeraient entrer en MotoGP. Par exemple, je ne pense pas que BMW ou Aprilia pourraient s’engager dans de développement d’un moteur compétitif uniquement pour cette catégorie, avec le risque de se le voir enlever par la concurrence« .

De plus, la conséquence directe de l’introduction de ce règlement va, selon lui, être un championnat horrible et dangereux.  » En 2012, nous verrons une saison horrible, avec 12 motos qui se battront pour les places du haut et 10 CRT qui vont prendre plusieurs secondes par tour. Nous aurons deux championnats, ce qui n’est pas sans danger sur la piste. Si vous avez un pilote qui est doublé après 10 ou 11 tours, c’est déjà ridicule, alors, imaginez-vous si ce sont 10 pilotes qui se font doubler. Sans même parler de ce qui va arriver lors des essais« .

Pernat est conscient que quelque chose doit changer et que le GP ne peut plus continuer dans cette direction mais pour lui, le règlement actuel creusera la tombe des Grands Prix. « Si d’autres constructeurs n’arrivent pas, ce championnat est destiné à s’éteindre. Tout ça bénéficie au Superbike, qui, avec une politique différente peut compter sur de nombreux constructeurs et depuis quelques temps, sur la présence de pilotes d’un certain niveau. Je crois qu’il y a une réelle possibilité que de nombreux pilotes moyens choisissent d’aller en SBK. Là, des pilotes comme Biaggi, Checa et Melandri gagne près d’un million d’euros, chiffre dont la plupart des pilotes MotoGP peuvent seulement rêver. Mis à part Rossi, Stoner, Lorenzo et Pedrosa les contrats de tous les pilotes sont bien en dessous d’un demi million d’euros et avec le renouvellement des contrats en fin d’année, je pense que les montants que prennent les ‘top riders’ sont destinés à tomber de façon drastique« .

Voici donc une nouvelle mise en garde de Carlo Pernat qui, depuis son adoption, ne cesse de répéter que le règlement de la ‘claiming rule’ doit changer.

Sera-t-il entendu?…« vous êtes en communication avec le secrétariat de la Dorna, nous sommes dans l’incapacité de vous répondre dans l’immédiat, mais laissez-nous un message avec vos coordonnées et nous vous rappellerons dans les plus brefs délais….Biiiip! ».

Stay tuned!

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments