Scott Redding regrette que Jack Miller lui ait piqué Gabbarini



Scott Redding sur une Honda Factory en MotoGP, ça c’est fait. Le Britannique a prouvé, durant cette première saison parmi l’élite, qu’il avait tout compris de la RCV1000R et qu’il était donc prêt à prendre du galon en 2015. Seulement voilà, chez Gresini, son team actuel, on a soldé les comptes avec le HRC, au sens propre comme au figuré, pour tenter une nouvelle aventure avec Aprilia. Du coup, malgré son talent, le vice-champion du monde Moto2 millésime 2013 a dû compter sur la famille sportive Marc VDS pour récupérer son dû. Pour autant, il n’est pas dans le petits papiers de Honda.

La preuve ? Scott la donne en regrettant le fait que Cristian Gabbarini ne sera pas son chef-mécanicien comme il l’espérait. L’ex de Stoner dans les box et l’actuel chargé du développement de la RCV1000R pour le blason ailé a reçu de son état-major une autre feuille de route. Il ira chez LCR former Jack Miller. Une affectation cruelle pour un Redding qui se voit privé d’un atout précieux dans son encadrement tout en découvrant sa côte d’amour, finalement bien faible, auprès de Honda.

« Il nous faut maintenant relever le challenge de constituer une équipe » commente le pilote de 21 ans. « La plupart des gens connus sont pris et il nous faut peser nos choix pour prendre les bonnes décisions. Car il est essentiel d’avoir les bonnes personnes à vos côtés. Cristian a toujours été ma priorité, si bien que je n’ai jamais pensé à quelqu’un d’autre. Lorsqu’il m’a dit qu’il irait travailler avec Jack Miller, ça m’a serré la gorge. » Décidément, rien n’aura été facile au Britannique pour arriver à ses fins. De quoi le motiver pour montrer à Honda qu’il est sous-estimé.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: MCN

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de