Dominique Aegerter préfère être grand en Moto2 que petit en MotoGP



C’est une évidence; être pilote de Grand Prix c’est avoir chevillé au corps l’ambition d’être un jour un des protagonistes de la catégorie reine, le MotoGP. Certes, mais certains pilotes qui gardent la tête sur les épaules estiment qu’en être seulement ne suffit pas. Il faut aussi aller au combat avec des arguments et une intendance digne de ce nom. Sinon, on est chocolat. Une situation inconfortable, même pour un Suisse.

C’est ce que s’est dit un Dominique Aegerter en pleine ascension cette saison. Une victoire en Allemagne, trois podiums en plus dans sa besace à ce stade de l’année, le pilote de 23 ans pointe quatrième dans l’actuel classement général du Moto2. Même si la rentrée paraît un peu plus difficile, il a attiré l’attention sur lui, et notamment de la part de Pramac Ducati et d’un Forward Racing équipée d’une bonne Yamaha Open.

Deux opportunités honnêtes sur le papier pour entrer en MotoGP. Mais Domi a préféré assurer ses arrières en Moto2 pour 2015, au sein d’une équipe avec qui il partagera le box avec le compatriote Thomas Lüthi : « dès l’été, j’étais décidé pour une nouvelle saison en Moto2, mais Pramac et Forward m’ont contacté, ce qui m’a ouvert à la réflexion » explique Aegerter. « Mais j’ai fait le bon choix en restant en Moto2. C’est la meilleure option car il est encore un peu tôt pour aller en MotoGP. La Ducati n’aurait pas été un problème en soi. Il n’y a qu’à regarder ce que fait Andrea Iannone pour comprendre que la moto semble plus facile, qu’ils ont progressé. Mais je veux jouer les premiers rôles en Moto2 et me battre pour le titre. L’objectif l’an prochain sera de gagner plus de courses et de jouer dans le trio du tête du championnat. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: MCN

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de