Suter : l’ascenseur émotionnel de Saint Marin



C’est un week-end aux saveurs aigre-douces que les hommes de Suter ont connu à Saint Marin. Vendredi, 2 de leurs plus fidèles représentants, Dominique Aegerter et Tom Luthi, Suisses qui plus est, annonçaient leur intention de joindre leurs forces et de rouler sur des châssis Kalex en 2015. S’en est suivi une véritable réunion de crise dans la soirée. Dimanche, Zarco, Luthi et Aegerter plaçaient 3 Suter parmi les 6 premiers de la course en Moto2. A l’heure actuelle, aucune équipe engagée en 2015 n’a officialisé de commande avec la firme d’Eskil Suter. Malgré cela, Reto Karrer, le jeune responsable du projet Suter en Moto2 a bien voulu répondre à nos questions.

GP-Inside : 3 de vos machines ont fini dans le top 6 à Misano, un bon résultat qui donne à ce GP un sentiment très étrange dans vos rangs ?

Reto Karrer : « Oui, cela restera un mauvais week-end pour le projet Moto2 de Suter car l’équipe CarXpert a annoncé vendredi soir qu’elle passait à des châssis Kalex pour la saison prochaine. Pour tout dire, cela nous a vraiment fait mal, mais les choses sont ainsi. Nous allons essayer de finir la saison avec eux en obtenant les meilleurs résultats possibles tous ensemble. On va essayer de vendre d’autres motos car comme vous le dites, avec 3 machines parmi les 6 premiers, les résultats sont là. Evidemment nous devons continuer à travailler, évidement nous savons qu’on peut toujours faire progresser une machine, nous ne sommes pas très loin du compte ».

GP-Inside : Suter sera présent en Moto2 l’an prochain ?

Reto Karrer : « Oui, s’il y a des clients ! Même si nous n’avons qu’un seul client, nous serons présents parce que nous voulons poursuivre ce projet et montrer que notre machine est, au moins, au même niveau que la Kalex et nous allons faire tous les efforts possibles pour rester en Grand-Prix ».

GP-Inside : Savez-vous déjà quelles équipes auront des Suter l’an prochain ?

Reto Karrer : « Pas encore. A Aragon nous devrions avoir une vision beaucoup plus claire car la Dorna devra y dévoiler la liste des engagés pour la saison prochaine et on ne sait pas encore exactement quelle équipe dispose de combien de places. Une fois que chaque équipe saura exactement ce qu’elle a obtenu, nous en saurons davantage sur les possibilités qui s’offriront à nous ».

GP-Inside : Il y a eu une sorte de réunion de crise vendredi soir, mais Suter continue de se battre alors ?

Reto Karrer : « Evidemment ! On n’abandonnera pas, ce n’est pas du tout dans l’esprit d’Eskil Suter de lâcher quoi que ce soit. Nous sommes confiants en notre potentiel, on mérite notre place en Moto2 de par les résultats que nous avons déjà obtenus. Nous sommes dans une situation difficile mais nous continuerons et on fera encore plus d’efforts »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de