Guerre des Open : Yamaha hausse le niveau.



Alors que l’on ne sait pas encore qui viendra seconder Stefan Bradl au sein du team NGM Forward en 2015, Yamaha n’entend pas laisser Honda venir manger sur ses plates-bandes avec sa nouvelle RCV1000R dotée d’une distribution pneumatique.

Dans une interview de Matthew Birt (MCN), Lin Jarvis annonce en effet un changement important de stratégie et, contrairement à ce qui avait été annoncé en début d’année, NGM Forward pourra non-seulement conserver ses cadres Yamaha 2013, mais aussi acheter des cadres 2014.
Par ailleurs, le team italo-suisse recevra un moteur upgradé.

Lin Jarvis: « Nous avons changé de plan. Le concept initial du projet de la classe Open était que nous fournirions des moteurs. Puis, pour aider Forward, nous leur avons fourni des châssis et cela a fonctionné à leur avantage et les a gardés compétitifs. Quand nous avons commencé les premières négociations pour l’année suivante, nous avons dit à quiconque voulait établir un partenariat avec nous, que le package comprendrait seulement les moteurs. Si nous avions soutenu trois ou quatre pilotes, il était physiquement impossible pour nous de soutenir tous ces châssis. Le même fournisseur qui produit ces cadres produit aussi les châssis pour notre équipe d’usine et si nous le surchargeons en essayant de produire plus de cadres, cela nous met en difficulté. Nous n’avons pas eu de demandes sérieuses et donc nous continuons seulement avec Forward. Et à cause de cela, nous pouvons toujours fournir des châssis en plus du moteur. Notre plan est de permettre à l’équipe de continuer avec les châssis de cette année, qui sont des châssis à 2013 spécifications d’usine. Ils peuvent utiliser ces châssis l’année prochaine et ont également la possibilité d’acheter nos châssis actuels. Donc ils pourront faire courir avec les châssis 2014 en 2015, ou continuer avec ce qu’ils ont actuellement. Ils ont l’intention d’utiliser nos châssis 2014 mais ils considèrent toujours également la possibilité de présenter leurs propres châssis pendant l’année prochaine. Ils ne sont pas forcés d’utiliser les châssis Yamaha. »

A propos du moteur, Lin Jarvis ajoute: « ce sera une mise à jour par rapport à ce qu’ils ont maintenant, mais légèrement différent parce que l’électronique est évidemment différente pour la classe Open. Ils n’auront pas la boîte de vitesse seamless parce que le logiciel standard du championnat ne vous permet pas de la configurer, jusqu’à présent. Dans l’avenir, ce sera différent mais, tout de suite, vous ne pouvez pas le faire. Et l’autre raison est le coût. C’est simplement trop coûteux pour une équipe de classe Open. »

Et là, soudainement, tous ceux qui courraient après Pramac vont se dire que Forward, après tout, ce ne serait pas si mal…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de