GP d'Estoril: Conquête et reconquête pour Hiroshi Aoyama et Marco Simoncelli



Le team San Carlo Gresini présente la particularité de compter dans ses rangs les deux derniers champions du monde de la 250.

Le team Italien est passé très près d’un succès avec Marco Simoncelli lors du GP de Jerez mais a tout de même eu une belle satisfaction avec la quatrième place de Hiroshi Aoyama.Marco Simoncelli, c’est un peu la révélation des tests de pré-saison, et au final, si on se base sur le nombre de points récoltés depuis le Qatar, on peut légitimement penser que l’Italien n’est pas vraiment à sa place. Une cinquième place un peu décevante lors du premier Grand Prix de la saison et une chute, alors qu’il menait la course de Jerez, lui donnent un bon nombre de raisons de vouloir briller à Estoril et à lire ses propos on comprend que l’Italien est bien déterminé à ramener quelque chose de grand de ce rendez-vous portugais. Le voilà donc parti à la reconquête de sa position au sein du HRC et nul doute qu’il rendrait certaines personnes très heureuse du côté de Tokyo s’il pouvait, dans cette aventure, devancer une ou deux Yamaha ou Ducati.

Marco Simoncelli : « Jerez m’a laissé un goût amer en bouche. Je réalisais une grande course et la chute était le pire qui pouvait arriver, c’est vraiment dommage. J’aurai peut-être l’occasion de me reprendre parce que j’ai compris que je peux être rapide et que j’ai à disposition une moto performante avec laquelle j’ai un bon feeling. J’ai fait d’excellents progrès ainsi que mon équipe avec laquelle je suis toujours plus en phase. Je suis certain que nous réussirons encore à récolter de belles satisfactions car nous avons toutes les cartes en main pour ce faire. La pause a été longue et j’ai eu le temps pour aller clôturer la saison de ski avec mes amis avant de recommencer les entraînements physiques intensifs en vue du Grand Prix d’Estoril. L’année passée au portugal, j’ai obtenu mon meilleur résultat de la saison en effleurant le podium sur lequel, cette année, je voudrais vraiment monter.

La piste portugaise me plaît beaucoup, en 250 j’y ai gagné en 2009 et en 2008 je suis monté sur le podium. Je suis confiant dans le fait de pouvoir vivre un bon week-end. »

Si Marco Simoncelli était désiré par Fausto Gresini, Hiroshi Aoyama lui a été imposé en fin de saison dernière après le retrait de sa précédente écurie. Et pourtant, alors que Simoncelli bénéficie d’une Honda « factory » et que Aoyama doit se contenter d’une RC212V 2010 améliorée, le Japonais apporte régulièrement, depuis le début de l’avant-saison, beaucoup de satisfaction. Sa quatrième position à Jerez, à une infime encablure du podium n’a fait que conforter notre opinion sur ce pilote extrêmement doué qui est tout de même, excusez du peu, le dernier champion du monde 250 devant des pilotes comme Bautista, Barbera ou…Marco Simoncelli ! C’est donc en pleine confiance que le Japonais partira à la conquête de l’estime de ses patrons.

Hiroshi Aoyama : «Le résultat obtenu à Jerez m’a apporté une importante dose de confiance. Les conditions de course étaient particulièrement difficiles et j’ai cherché de gérer au mieux ma course tour après tour. Mon seul regret est d’avoir peut-être été trop prudent sur certains dépassements dans la première partie de la course parce qu’autrement, j’aurais pu monter sur le podium. Mais bon, je suis aussi content. Même pendant les essais, en condition de piste sèche, mise à part ma chute, j’avais un bon feeling avec la moto ce qui me laisse bon espoir pour le prochain rendez-vous à Estoril. Pendant la pause je suis resté en Europe et je me suis consacré à la préparation physique en vue du prochain Grand Prix. Estoril n’est pas un circuit facile à cause des conditions météorologiques variables. Souvent le vent est gênant et les averses vous mettent en difficulté. Nous espérons que cette année, les conditions seront stables ».

Rendez-vous ce vendredi pour la première séance d’essais pour vérifier où en est cette sympathique écurie…Stay tuned !


Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de