Jorge Lorenzo: contre Marc, j'essaierai de gagner la course en étant plus agressif.



La semaine dernière, Jorge Lorenzo était présent à Madrid pour la présentation du Grand Prix d’Aragon. 

Après 4 secondes places lors des 4 derniers Grand Prix, preuve de sa bonne forme retrouvée, le pilote Yamaha s’est exprimé sur son état d’esprit avant ce Grand Prix d’Aragon, devant la caméra de Marca.

Et pour rejoindre, sur la plus haute marche du podium, ses trois adversaires qui ont chacun gagné un Grand Prix cette année, le Majorquin fait preuve d’un certain fatalisme avant d’aborder le problème de l’agressivité en course…

Jorge Lorenzo: « Il n’y a pas de pression. Cela me plairait, mais je dis toujours que ‘le fruit tombe quand il est mûr’. Quand tu vois tout clairement, que tu es constant et que la moto est au point, c’est plus facile.

Nous sommes tout près mais nous n’arrivons pas à passer à nos rivaux. Misano était la meilleure opportunité pour obtenir une victoire, mais deux facteurs se sont additionnés : Vale, qui était très motivé, a très bien piloté et était très régulier, et le pneu avant dur, qui nous a fait être neuf secondes plus lents que l’année passée, et nous n’avons pas pu lutter contre lui jusqu’à la fin.

Lors de certaines courses, j’ai été assez agressif. Par exemple, à Valence, je n’avais pas d’autre choix que de ralentir la course (ndlr: on se souvient de ses attaques plus que viriles sur Pedrosa). J’ai été très agressif et j’ai été averti pour cela (ndlr : par la direction de course). Que cela te plaise ou non, le monde est comme ça. Les règles du sport sont comme ça. Tu peux faire part de ton opinion mais, à la fin, tu dois t’adapter aux règles. Il  ya des choses qui te plaisent, et d’autres moins, mais à la fin, tu dois t’adapter à ce qu’il y a. Si la direction de course dit que ces manœuvres, plus risquées que la normale, sont autorisées, on doit s’adapter à elles.
Dans ce cas, si je dois à nouveau lutter contre Marc, et bien oui,
avec mes armes, ma moto et mon pilotage, j’essayerai de gagner la course en étant plus agressif. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de