Pneumatiques : pas d'Extra-Soft à Aragon.



Le circuit d’Aragon est relativement lisse et son adhérence  moyenne tendrait à nécessiter des gommes tendres, mais ses longues courbes en accélération, principalement celle à gauche en descente, et des freinages appuyés à haute vitesse, imposent une nouvelle fois la gamme dure du manufacturier japonais. Aussi bien à l’avant qu’à l’arrière.   

Bridgestone dispose de 4 qualités de gomme pour faire l’ensemble de ses pneumatiques MotoGP, identifiables grâce aux différents filets de couleur (ndlr : Pour ne pas compliquer, on ne parlera pas ici des pneus pluie, des pneus asymétriques même si c’est le cas à Aragon, ni des différentes carcasses et traitements).

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de