Aragon, conf. de presse : Valentino Rossi



Comme lors de chaque épreuve, le week-end de Grand-Prix débute par la conférence de presse. Marc Marquez, Dani Pedrosa, Valentino Rossi, Jorge Lorenzo, Andrea Iannone ainsi que Jack Miller ont été conviés à répondre aux questions des journalistes. Deux semaines après sa retentissante victoire à Misano, Valentino Rossi est évidemment l’un des invités les plus sollicités. Nous vous proposons de découvrir ses propos.

Valentino, vous avez bien célébré votre victoire à Misano. Ce succès a renforcé votre confiance et celle de toute votre équipe ?

Valentino Rossi : « Nous avons passé une belle semaine après Misano. J’étais très heureux, donc j’ai vu beaucoup d’amis après cette course. Nous avions attendu longtemps pour cette victoire ! Cela a été un très bon résultat aussi parce que durant le week-end car nous avons franchi un pas très intéressant pour améliorer mon rythme et les réglages de la moto. Il est certain que le circuit de Misano nous a aidés car la M1 y est généralement très rapide. Maintenant, nous allons devoir comprendre comment faire ici à Aragon pour progresser encore. Evidemment ce sera difficile mais nous sommes prêts et concentrés pour obtenir le maximum ».

Aucune Yamaha n’a gagné à Aragon… Cela rend les choses encore plus difficiles ?

Valentino Rossi : « Ce n’est pas le circuit le plus favorable à la Yamaha, essentiellement parce que les Honda ont toujours été très performante ici durant la 2ème moitié de course. Cela étant, Jorge a toujours été très rapide. Il n’a jamais gagné ici mais il a terminé 2ème à de nombreuses reprises, donc je pense que nous ne sommes pas si loin. Nous travaillons dans la bonne direction et nous faisons progresser la machine petit-à-petit ».

Ce week-end se déroulera le 800ème Grand-Prix depuis les débuts en 1949, vous avez participé à un quart d’entre elles. C’est un chiffre incroyable pour les GP, mais aussi pour vous !

Valentino Rossi : « C’est un week-end important pour la MotoGP puisqu’il s’agit du 800ème Grand-Prix de l’histoire. J’ai couru le premier en 1949 ! (Rires) Je me souviens que c’était très différent d’aujourd’hui. Plus sérieusement, c’est une longue et belle histoire et j’espère que cela va se poursuivre pour encore 800 GP minimum »

Avec vous ?

Valentino Rossi : « Je ne sais pas mais je vais essayer… »

Est-ce que le fait d’être venu faire des essais ici il y a quelques mois vous donnera un avantage à Aragon ?

Valentino Rossi : « C’est toujours un petit avantage. Nous avions fait une journée d’essais après le GP de Barcelone. D’un côté, c’est un avantage parce que nous avons les datas, nous avons des références, ce qui aide un peu pour débuter le week-end. Mais d’un autre côté, la moto a beaucoup changé depuis, surtout en ce qui concerne la répartition des masses. Dans l’ensemble, ce sera un léger avantage en début de week-end mais on espère être plus rapide que lors des essais ».

Vous pouvez nous parler de la course d’endurance que vous avez faite à Tavullia ? Qui a gagné ? C’était une façon de prendre une revanche ?

Valentino Rossi : « Avant tout, on s’est vraiment bien amusés car il y avait beaucoup de pilotes, venus aussi du Superbike, cela faisait beaucoup de motos sur la piste, mais on a passé une très bonne journée. Marc a été très rapide comme toujours, il a fait les mêmes temps que moi dès ses premiers tours, et je crois même qu’il a fait le meilleur tour mais j’ai gagné la course, donc on a fini à égalité ».

Selon vous, quel sera le principal défi que jack Miller devra relever en passant directement de la Moto3 à la MotoGP ?

Valentino Rossi : « Apprendre à prendre son temps sera son plus gros challenge. C’est facile aujourd’hui de dire ‘j’ai du temps, je vais débuter calmement’ mais une fois sur la piste, on a toujours envie d’être devant et de donner le maximum. La marche est très haute et je pense que Jack est très courageux d’essayer de la franchir. J’ai parlé avec lui et il a envie de faire ainsi et c’est le plus important. La moto sera très différente, mais la vitesse, les freinages et les pneus aussi, donc il lui faudra être intelligent, calme, essayer de comprendre les choses étape par étape et penser à obtenir de bons résultats durant la 2ème moitié du championnat »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de