Chez Pramac Ducati on se prépare à accueillir Danilo Petrucci



Les choses se précisent pour les derniers postes disponibles en MotoGP en vue de la saison 2015. En jeu, une Honda de chez Aspar que la rumeur attribue à Eugène Laverty, une Yamaha Forward pour laquelle on croise les doigts pour qui vous savez, et deux Ducati. Une de chez Pramac et une qui sera perçue par le team Avintia Blusens. Une machine qu’un bruit insistant assure à Danilo Petrucci. Et, à Aragon, c’est vers Pramac que la balance a commencé à pencher.

L’Italien de 23 ans reviendrait ainsi à ses premières amours internationales, du temps où il arpentait le paddock du Superbike. Prometteur, il a été happé en 2012 par un Giampiero Sacchi qui a décelé en lui le diamant brut à polir pour faire avancer son projet IodaRacing. Une ambition d’abord déclinée avec BMW et Suter avant de passer par la case Aprilia. Mais, en 2015, il y a fort à parier que ce soit la porte de sortie qui soit montrée à l’enseigne, comme beaucoup, sans le sou.

L’occasion pour Noale de récupérer le pilote ? Que nenni. Il faut dire celui-ci a subi une violente chute à Jerez qui l’a envoyé en chirurgie et forcé au forfait. Un accident que l’intéressé avait attribué spontanément à un dysfonctionnement de l’électronique. Une version des faits vite effacée des mémoires par le patron du team. De quoi laisser des traces pendant que Ducati ne l’a jamais oublié, lui proposant un poste d’essayeur il y a deux ans et un guidon officiel en Superbike l’an passé.

Cette fois, les choses semblent mûres pour éclore d’un contrat et ce d’autant plus que Pramac est toujours fort dépourvu depuis que Borgo Panigale a appelé à ses côtés un Iannone trop heureux de tirer partie des tergiversations de Crutchlow. Maintenant, cela fera tout de même trois Italiens chez Ducati l’an prochain sur six motos disponibles. Il y a donc fort à parier que la dernière à attribuer chez Avintia Blusens ira à un résident d’un autre pays. Français peut être ?

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de