Zarco veut débloquer son compteur de victoire…



3ème du Grand-Prix d’Aragon, Johann Zarco s’est offert son 3ème podium cette saison, et surtout le 2ème consécutif. A vrai dire, depuis le GP de Grande-Bretagne, le Français semble avoir franchi un cap et joue désormais à chaque roulage, que ce soit essais libres, qualifications ou courses, aux avant-postes. Avec un capital confiance qui se renforce épreuve après épreuve, Zarco lorgne maintenant sur la plus haute marche du podium…

GP-Inside : Johann, 2 podiums consécutifs en Moto2, c’est une nouveauté pour toi, comment vois-tu cette 3ème place ?

Johann Zarco : « C’est toujours très bon pour le moral et cela renforce la confiance que je peux avoir avant la tournée outre-mer qui arrive. On a été performant durant tout le week-end puisque j’ai fait 2ème à chaque séance. La qualification a été un peu plus compliquée au début mais cela s’est bien terminé. Quant à la course, cela a été un combat du début jusqu’à la fin car il y a eu beaucoup de dépassements mais on s’est bien battus ».

GP-Inside : On a eu le sentiment d’un passage difficile pour toi en début de course, notamment dans le virage N°1 où tu semblais en difficulté par rapport à tes adversaires, cela a été le cas ?

Johann Zarco : « Oui, c’est sans doute le virage où je me sentais le moins bien, j’avais du mal à entrer dans correctement dans ce virage ou à freiner suffisamment tard par rapport à mes adversaires. En début de course, j’ai eu du mal à trouver un bon rythme et à rouler vite. Le choix de pneus n’était pas mauvais, mais une fois en bagarre, il faut adopter un style de pilotage qui n’est pas celui qui me vient naturellement. Il a donc fallu que je m’adapte, que je me concentre pour bien gérer la poignée de gaz et la répartition de mon poids sur la moto pour améliorer mes temps. Cela m’a permis de gagner 4 ou 5/10èmes au tour qui m’ont rapproché du rythme de la tête de course ».

GP-Inside : Rouler et se battre avec Vinales, Rabat, autrement dit les gros bras du championnat devient habituel. C’est maintenant la routine pour toi ?

Johann Zarco : « Non, on peut pas appeler ça la routine. A chaque fois, les courses sont intenses et je vois que même pour Rabat, malgré son statut de favori, il met une intensité incroyable dans son pilotage. Cela dit, il faut s’habituer à ça pour pouvoir ensuite aller chercher un résultat encore meilleur, et c’est ce que j’essaierai de faire au Japon ».

GP-Inside : D’autant plus que le Japon doit te rappeler quelques bons souvenirs… En 2011 il y avait d’ailleurs eu une nouveauté pour toi là-bas c’est ça ?

Johann Zarco : « C’était la première fois qu’on officialisait une de mes victoires même si ce n’était pas la première fois que je passais la ligne d’arrivée le premier (Allusion à la pénalité dont Johann avait écopé après l’arrivée du GP de Catalogne 2011, NDLR). On y est quand même retourné en 2012 et en 2013 et à chaque fois, on a pris de l’expérience sur ce circuit de Motegi en Moto2. Le tracé n’a pas changé, donc nous allons essayer de travailler efficacement. Du côté de l’équipe sur la moto, et de mon côté sur mon pilotage ».

GP-Inside : Maintenant que tu connais plutôt bien le podium de la Moto2, l’objectif n’est-il pas d’aller chercher un peu plus haut ?

Johann Zarco : « On va viser la victoire. Avec un podium, je serais déjà très heureux mais une victoire d’ici la fin de saison permettrait d’aborder 2015 avec des ambitions légitimes. Il faut débloquer mon compteur de victoire ! »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de