Carmelo Ezpeleta plaide non coupable au sujet du cas Miller



Jack Miller va donc passer en 2015 du Moto3 au MotoGP. Un bond largement commenté qui laisse sceptique nombre d’observateurs et de pilotes acteurs parmi l’élite. Valentino Rossi a discuté avec l’Australien et a sondé sa motivation. Marc Marquez est d’autant plus sceptique qu’il a un frère Alex qui lutte contre l’intéressé pour un titre de Moto3 pour le moins indécis. Quant au futur patron du prochain équipier de Cal Crutchlow, il promet bien s’occuper de sa nouvelle recrue. Il se dit que Honda n’a pas été pour rien dans ce transfert original. Avec la complicité de Carmelo Ezpeleta ? Sûrement pas, répond le patron de la Dorna.

Et il est vrai que Jack Miller va avoir du travail. Passer des 55 ch de monocylindre KTM au plus de 260 ch du litre de cylindrée au quatre cylindrées affûté de Honda, ce ne sera pas une sinécure. Maintenant, dans l’histoire des Grands Prix on a eu droit un autre Australien dans le genre. Garry McCoy était son nom et il a quitté sa 125 Aprilia d’alors pour cohabiter avec une 500 de Grand Prix. Ce qui permet à l’intéressé de revendiquer trois victoires dans la catégorie reine dans son palmarès.

Reste cette question: qui a eu cette idée ? Elle est certainement motivée par des données sportives objectives. On ne peut s’empêcher de penser que elles-ci ont été saupoudrées de considérations marketing plus subjectives. Au profit de qui ? De Honda ? C’est le recruteur, alors, pourquoi pas ? La Dorna, c’est l’organisateur et ça peut donner du piment au spectacle. Mais c’est aussi à double tranchant car une réussite fulgurante pourrait mettre à mal la réputation du Moto2, logiquement considérée comme l’antichambre de la piste aux étoiles.

Carmelo Ezpeleta, premier concerné par cet aspect du sujet, a donné son avis. Et il plaide clairement non coupable : « le cas Miller est une décision individuelle. Nous, nous pensons qu’il est plus logique de passer par la catégorie Moto2. Nous pensons qu’elle est une bonne formation pour le MotoGP. C’est un point de vue qui est confirmé par les pilotes qui sont passés par là. Mais si vous voulez directement passer au MotoGP, c’est votre décision et celle de votre équipe. » Fermez le ban !

Stay tuned !  

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: speedweek

 

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de