Wild Card accordée pour la TransFiormers à Valence, avant un projet plus ambitieux en 2015.

Il l’a dit, il l’a fait.

Christian Boudinot ne voulait pas rester sur la déception de Brno et a donc demandé à Lucas Mahias de postuler pour faire une wild card lors du dernier Grand Prix de la saison.

Le processus est assez long, puisqu’il passe par la FFM, partenaire du projet, avant de transiter par la FIM et d’être débattu avec l’IRTA et la Dorna, mais la réponse est arrivée récemment. Et elle est positive.

Reste donc maintenant à trouver le budget complémentaire et, pour cela, une nouvelle cagnotte a été mise en place (voir ici) pour faire appel à la générosité des passionnés qui avaient grandement contribuer à la précédente apparition.

Cette étape de Valence est particulièrement importante puisqu’elle fait la charnière entre une saison d’essais en 2014 et un programme plus ambitieux en 2015.
En effet, Christian Boudinot ambitionne d’aligner la TransFiormers dans pas moins de huit Grand Prix européens! 
Se pose alors évidemment la question du financement de ces participations, puisque rien que les engagement se montent à 104 000 euros pour un budget global estimé autour des 200 000 euros.
Christian Boudinot entend rencontrer les autorités concernées pour bénéficier d’un arrangement financier, en plus de l’arrangement devenu quelque peu habituel de tolérer un tel nombre de wild cards alors que le règlement n’en autorise que trois (Gabriel Rodrigo en a bénéficié cette année, Gino Rea l’an dernier).
Voir briller la TransFiormers à Valence est donc particulièrement important pour pouvoir avoir des arguments face aux autorités…
La Fédération Française de Motocyclisme devrait également restée partenaire de ce projet, tout comme l’organisateur du Grand Prix de France, Claude Michy.

Techniquement, le travail consiste actuellement à remettre encore davantage de poids sur l’avant de la TransFiormers, les suspensions donnant globalement satisfaction.

Si vous soutenez toujours le courage d’un homme entouré de sa petite équipe de bénévoles et de son talentueux pilote, vous savez comment l’aider…
Soutenir Luca Mahias et la TransFiormers.

Photo : Christian Bourget.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de