Wrooom, Hayden : "les motos de travers? sans imposer de limites à l'électronique, ces jours-là sont révolus!"



Parfois, l’attention est tellement centrée sur Valentino Rossi, qu’on en oublie presque qu’il a un équipier qui, lui aussi, a déjà été couronné au plus haut niveau.

Nicky Hayden était bel et bien présent au Wrooom et lui aussi a eu droit à son passage sur la scène pour une conférence de presse.

La première envie qui nous vient à l’esprit est de savoir comment il se porte après son accident qui lui a valu une omoplate et 3 côtes brisées.

« 2 semaines se sont écoulées depuis l’accident. C’est ennuyeux parce que je me suis aussi cassé 3 côtes, mais maintenant je peux commencer le travail de rééducation afin d’essayer d’être présent au rendez-vous en Malaisie. J’ai déjà raté le test de Valence, et je ne veux pas perdre plus de temps« .

Après une saison comme celle vécue en 2011, l’Américain ne pouvait pas manquer de revenir sur ce sujet. « 2011 a été une année difficile pour moi et l’équipe. L’année précédente, nous étions plus près du sommet, et nous pouvions nous concentrer sur de petits détails. Cette année, à certains moments, nous étions si loin, que nous avons essayé de nombreuses options pour combler l’écart, ce qui nous a plongé en pleine confusion. Mais ça n’a pas toujours été ainsi, parfois j’ai aussi été beaucoup plus rapide« .

L’écart du début de saison n’a jamais été comblé par les rouges, ce qui laisse penser qu’ils partiront avec un certain handicap, en 2012. « Honda a considérablement élevé la barre la saison dernière, mais je suis persuadé que l’écart sera réduit. Ensuite, il sera important pour nous de mener des essais durant la saison, en profitant du changement de réglementation. Mais nous ne connaissons pas le programme exact des tests de 2012, vu qu’une limite au nombre de pneus à utiliser a été posée. « 

Cette saison, tout le monde attend la grande nouveauté…les 1000cc. Et Nicky, qu’attend-il de ce changement de cylindrée? « Comparé à 2006, les pneus sont très différents, et l’électronique a également fait d’énormes progrès depuis lors. Je ne veux pas gâcher la fête pour les fans qui veulent voir les pneus fumer et les motos de travers, mais je pense que, sans imposer de limites à l’électronique, ces jours-là sont révolus. D’après ce que j’ai pu voir au test deValence, le style de pilotage et les trajectoires ressemblent n’ont pas énormément changé ».

Justement les pneus…au centre du débat depuis Sepang en février 2011, quel est l’avis d’Hayden sur le sujet? « Avoir seulement deux options, ce n’est pas toujours idéal pour les conditions de course. Mais Bridgestone a écouté les pilotes et a commencé à amener plus d’options et des composés plus tendre après la mi-saison. A l’avenir, nous aimerions avoir des gommes moins performantes, mais plus appropriées pour les premiers tours et les températures plus froides. Mais je ne sais pas si cela se traduira par un plus grand spectacle.« 

Et puis enfin, Hayden comme Rossi et tous les tifosi, attend avec impatience la nouvelle desmo, mais pas plus que les autres, il ne sera pas en mesure de nous donner plus de précisions. « Je suis curieux d’essayer le cadre périmétrique. Je suis en contact étroit avec Filippo Preziosi et les garçons à Bologne, mais je n’ai pas eu de demande particulière. Nous avons identifié les principaux problèmes et nous savons dans quelle direction travailler« .

Stay tuned!

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments