Eugène Laverty prévient qu'il est fait pour le MotoGP

Avec Jack Miller, c’est pour le moment, l’un des débutants déclarés pour le MotoGP version 2015. Le profil de ce dernier arrivé est cependant très différent du premier. Du haut de ses 27 ans, il arrive du monde du Superbike où il a collectionné les statuts de vice-champion du monde et où il est monté à 13 occasions sur la plus haute marche du podium. Mais il aura la même moto que l’Australien de 19 ans catapulté depuis la Moto3. Soit une Honda RC213V-RS. Un parallèle qu’il sera intéressant de suivre.

Le MotoGP, Eugène Laverty n’a jamais cessé d’y penser. C’est d’ailleurs pour le rejoindre qu’il avait signé l’an passé pour Suzuki au profit d’une GSX/R pourtant reconnue comme moins véloce que l’Aprilia. Avec laquelle il venait de finir second au championnat. Ce qui ne l’a pas retenu pour autant. Pourquoi ? Parce que Suzuki préparait, déjà, son retour parmi l’élite. Un pari qu’il fallait tenter. Qu’il a cependant perdu. Mais pas tout à fait.

Car ses ambitions affichées ont sensibilisé un team Aspar qui a fini par l’enrôler après bien des tergiversations : « je discute avec eux depuis la fin de l’année dernière, lorsque je cherchais déjà à rejoindre le MotoGP » explique l’Irlandais. « Mais ça ne s’est pas fait. Pour autant, et malgré une saison difficile, ils ne m’ont pas oublié. J’ai sauté sur l’opportunité. »

Maintenant, le plus dur reste à faire : montrer que l’on a mérité sa place. Mais sur ce point, le frère d’un Michaël déjà dans la place avec une modeste PBM avertit : « lorsque j’ai essayé la Suzuki de Grand Prix, j’ai été très surpris de m’adapter aussi facilement à la moto. Je n’ai fait que trois heures dessus au Japon, et mes temps au tour étaient 1.5s plus rapides que ce que j’espérais. Les pneus m’allaient bien, j’étais bien sur la moto, et ça m’a convaincu d’aller en MotoGP. Cette catégorie correspond à mon style de pilotage. »

Bien, que faudra-t-il alors attendre de lui l’an prochain ? « J’aurais deux points de référence. Le premier sera mon équipier Nicky Hayden, s’il est confirmé. J’aimerais l’avoir comme binôme et c’est un pilote très respecté. Le second sera Jack Miller qui sera aussi un débutant. On ne peut pas encore faire de pronostics, mais on a vu que ces motos se qualifiaient bien. Or je suis plutôt meilleur en course, si bien que si je pars d’une bonne position, je pourrais faire quelque chose de bien. » 

Stay tuned !  

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: crash.net

 

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de