Marquez et Honda voudront mettre un terme au suspens à Motegi

Malgré sa chute alors qu’il était à la poursuite de Rossi à Misano et son erreur stratégique en Aragon, Marc Marquez aura tout de même l’occasion de s’assurer une 2ème couronne mondiale consécutive en catégorie reine à Motegi, soit 3 épreuves avant le terme de la saison. Le délai supplémentaire qu’ont occasionné les 2 dernières courses, bien que totalement indépendant de sa volonté, pourrait tout de même permettre au pilote espagnol de faire un beau cadeau à son employeur en déclenchant les festivités en terres nippones.

Au terme du Grand-Prix du Japon, il restera 75 points maximum à inscrire au championnat. Marc Marquez disposant précisément d’une avance de 75 points sur Dani Pedrosa et de 78 sur Valentino Rossi, le champion du monde sortant aura pour mission de finir devant ses 2 rivaux afin de s’assurer du rôle principal lors de la cérémonie de récompense de la FIM en fin de saison.

Mais la tâche du  pilote Honda pourrait être facilitée par un allié de circonstances surprenant en la personne de Jorge Lorenzo. En effet, si le Majorquin – déjà vainqueur en 2013 – l’emporte de nouveau à Motegi, Pedrosa et Rossi se retrouveraient automatiquement au-delà de cette limite fatidique de 75 points. Compte tenu du manque de réussite de Marquez depuis 2 GP, une aide extérieure ne peut pas nuire.

On peut tout de même penser qu’une pression importante reposera sur les épaules de Marc Marquez et de Dani Pedrosa. Non seulement suite à la déconvenue Aragonaise, mais aussi parce qu’Honda pourrait faire le grand chelem à domicile. En effet, au-delà du titre ‘pilote’ dont on imagine mal comment il pourrait échapper à Marquez, le HRC pourrait faire main basse sur le classement constructeur dès dimanche, et, cerise sur le gâteau, s’attribuer également le titre par équipe.

Autre enjeu de la tournée outre-mer qui débutera en fin de semaine, la 2ème place du championnat que se disputent Dani Pedrosa, Valentino Rossi et Jorge Lorenzo. Séparés de seulement 3 points, Dani Pedrosa et Valentino Rossi devront probablement poursuivre leur bras de fer jusqu’à Valence. Sans compter que Jorge Lorenzo, auréolé de sa première cette saison à Alcaniz, revient au triple galop sur ses 2 rivaux. Le Majorquin est incontestablement l’homme en forme depuis la trêve estivale. En 5 épreuves, Lorenzo a engrangé 105 points, contre 73 pour Rossi, 69 pour Pedrosa et « seulement » 67 pour Marquez. A ce rythme, le pilote Yamaha aura largement refait son retard de 15 points sur Dani Pedrosa.

A vrai dire, le point le plus important pour Lorenzo, tout autant que pour Rossi d’ailleurs, ne sera pas tant de finir second que de finir devant son camarade de chez Yamaha. Si la cause semblait entendue avant Aragon à la faveur de l’Italien, la lourde chute du Docteur conjuguée à la victoire du Majorquin relance le duel entre les 2 pilotes de la firme aux diapasons.

Plus loin au classement, on surveillera l’explication fratricide entre Aleix et Pol Espargaro. Grâce à sa 2ème place en Aragon, Aleix a repris l’ascendant sur Pol. Mais le coup d’éclat du pilote Forward ne peut cacher la belle régularité démontrée par le pensionnaire du team Tech3 en obtenant la 6ème place pour le troisième rendez-vous consécutif.

L’équipe Tech3 aura d’autant plus besoin des points de Pol Espargaro que l’équipe française n’a pas encore dit son dernier mot au niveau du classement par équipe. Les hommes d’Hervé Poncharal n’ont plus que 12 points de retard sur l’équipe officielle Ducati pour s’emparer de la 3ème place. Quand on connaît la différence des effectifs entre les 2 structures, il s’agirait–là d’un bel exploit de Tech3.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de